Les Îles Canaries en une semaine

1 Semaine - 10 Jours

Les plages de sable fin, la forêt tropicale, les volcans et la terre volcanique, les paysages désertiques et d’autres verdoyants… Non, nous ne sommes pas à Hawaii mais bien aux Îles Canaries ! Cet archipel regroupe des îles ayant chacune un charme différent. Ici, on vit à l’espagnole, on prend son temps, on se promène, on mange bien et on fait la sieste. Tout ce qu’on aime !


Pour profiter à fond des Îles Canaries, on n’oublie pas de :

  • Faire une randonnée en haut du Teide. Et se retrouver au-dessus des nuages !
  • Dire bonjour aux dauphins de Los Gigantes… Et faire une photo des falaises, accessoirement.
  • Assister au carnaval de Santa Cruz de Tenerife au mois de février. Grosse teuf en perspective.
  • Visiter le musée Cesar Manrique à Lanzarote dans une ancienne maison agricole perdue dans les palmeraies et kiffer la végétation luxuriante.
  • Se perdre dans les dédales des ruelles de San Cristobal de la Laguna et profiter de l’architecture du XIVe siècle.
  • Faire de la plongée et rencontrer des raies, des tortues et des poissons-lune.
  • Se faire un golf à Playa de las Americas et se prendre pour un che-ri.
  • Prendre un petit bateau et partir à la découverte de criques laissées à l’état sauvage.
  • Bronzer sur une plage de sable noir à l’abri de tous les regards.
  • Participer à une dégustation de vin à Lanzarote et déguster du EL Hierro, un vin des Canaries produit sur place !




QUAND PARTIR ?
 
N’importe quand, il fait beau et chaud en été, et le micro-climat en hiver est hyper agréable.

TEMPÉRATURES
Toujours plus hautes qu’ici !

ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ? 
Au moins une semaine.

LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE
Un maillot de bain l’été, des lunettes de soleil, de la crème solaire.

L'ANECDOTE À CONNAÎTRE
La terre volcanique de Teide laisse à penser que rien n’y pousse... Et pourtant, on y cultive des vignes !

LE POINT HISTOIRE
Christophe Colomb a vécu aux Canaries, et a fait escale à Las Palmas au moment de partir à la découverte de l’Amérique. On peut encore visiter la maison où il a dormi.

ON MANGE QUOI ? 
Du polvito uruguayo, des papas arrugadas et du fromage de fleurs de Gran Canaria.

COMBIEN ÇA COÛTE ?
300€ pour y aller, mais sur place, la vie est abordable.

LE POINT HÉBERGEMENT
Un hôtel près de la plage, un Airbnb dans les hauteurs, une maison d’hôte entourée de champs de bananiers…

LE POINT TRANSPORT 
Il faut impérativement louer une voiture pour profiter de tous les paysages

LA PLAYLIST
Des chansons caliente !

LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR
Les cocktails à ombrelles dans un hamac entouré de palmiers en plein été.

L'ASTUCE EN PLUS
Dans les hauteurs, on roule doucement car les routes sont (très) serrées !

 



Jour 1
: Débarquement à
Tenerife ! On commence le séjour par le Parque Nacional del Teide, une longue visite du parc naturel puis une montée au sommet du volcan Teide. Il est nécessaire d’y aller en voiture, et on se garde une bonne journée car la montée est longue. On adorera se promener entre les volcans et la fumée qui sort du sol.

Jour 2 : Aujourd’hui, on change de paysage en visitant la vieille ville de San Cristobal de la Laguna. De style colonial espagnol du XIVe siècle, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. On commence par se promener dans le centre historique puis on visite la cathédrale de Nuestra Senora de Los Remedios, qui a une superbe façade néoclassique. On se détend ensuite sur une des terrasses de la Plaza Del Adelantado, jolie place ombragée, avant de terminer la journée avec une visite au Museo de Historia de Tenerife qui présente toute l’histoire de l’île.

Jour 3 : Après deux jours dans le parc naturel de Teide, on change d’hôtel pour aller à Buenavista del Norte. On commence par une promenade à travers la côte environnante. Les petits villages typiques très accueillants comme Garrachico, Icod de los Vinos et Puerto de la Cruz, mais aussi d’autres endroits plus sauvages comme punta de Teno et Acantilado de los Gigantes ! On n’oublie pas d’emprunter la superbe route de montagne dans l’île pour un dépaysement total.

Jour 4 : On part à Lanzarote ! À l’arrivée, on commence la visite de cette nouvelle île par une visite de la Costa de Papagayo, un parc naturel avec des plages sauvages magnifiques. Il faut compter une bonne demi-journée pour ce parc ! L’après-midi, on file se détendre à Playa Blanca et ses plages de sable fin.

Jour 5 : Cette journée est dédiée à la découverte de la côte nord de l’île. On prend la voiture et on commence par les anciennes salines de Janubio, qui produisaient jusqu’à 10 000 tonnes de sel par an. On file ensuite à Los Hervideros, un endroit incroyable constitué d’une coulée de lave datant des éruptions du XIIIe siècle ! Le paysage des grottes noires de lave pétrifiée dans lesquelles l’océan s’engouffre est à couper le souffle. On continue ensuite jusqu’à El Golfo pour visiter d’abord le village mais aussi et surtout le parc naturel de Timanfaya qui contient 32 volcans hawaïens !

Jour 6 : Visite du centre de l’île. On commence par Yaiza et son littoral parfait, puis on se dirige vers le petit village d’Uga. On s’arrête à l’église du village, un grand bâtiment de pierres blanches qui vaut le détour ! Pour continuer, on emprunte la très jolie route des vignobles (Route LZ-30) pour aller voir les vignobles hyper atypiques de La Geria : les vignes sont plantées dans des trous dans le sol volcanique ! On continue à Teguise, le dimanche le village se transforme en un grand marché typique haut en couleur. On en profite pour faire le Museo Lagomar et boire un verre dans la maison que Cesar Manrique avait conçue pour Omar Sharif ! Puis on dîne à Arrecife, la capitale de l’île, autour de l'avenue Cesar Manrique.

Jour 7 : Pour le dernier jour, on visite la pointe nord de l'île qui contient des endroits paradisiaques à couper le souffle. On commence avec La Caleta de Famara, petit village de pêcheurs et grand lieu de surf. On va ensuite à Arrieta, minuscule village de 900 habitants et très peu touristique, et on en profite pour bronzer sur sa plage de sable doré, au fond d’une baie et à l’abri du vent ! Pour se baigner, on roule jusqu’à Punta Mujeres et on profite de ses piscines naturelles à l’eau transparente et constituées de roche volcanique. On part ensuite à la découverte de l’incroyable grotte de Cueva de los verdes, qui est un immense tube de lave. On visite ensuite l’île de la Graciosa, totalement sauvage et préservée. Enfin, on termine la journée en profitant de la vue du coucher de soleil depuis le mirador Del Rio. Magique.