Une semaine à la découverte de Lisbonne

1 Semaine - 10 Jours

Nous sommes partis à la découverte de Lisbonne une semaine au mois d’août. Le soleil et les tramways jaunes ne trompent pas, bienvenue dans la capitale portugaise ! Rendez-vous au sommet du haut perché château de Saint-Georges, où la vue est superbe : les couleurs pastels des maisons d’en bas se mélangent aux monuments historiques et aux reflets du Tage.


Promesse tenue, voici nos petits coins de paradis :

  • Tout d’abord, le bar rooftop Park est une belle illustration de l’effervescence qui agite la ville. On aime sa situation improbable, au dernier étage du toit d’un parking, son ambiance lisboète décontractée et sa vue splendide sur Lisbonne. L’idéal étant d’arriver avant le coucher du soleil et avant que ça ne se remplisse trop !

  • Un restaurant qui comme son nom l’indique a un goût de bout du monde : Ponto Final. On s’y rend en prenant le ferry depuis Cais do Sodré direction Almada puis en longeant pendant 10 minutes une ancienne zone industrielle désaffectée. Au bout du chemin, un restaurant improbable, des tables minuscules posées sur un ponton au bord du Tage. Une expérience inoubliable avec un dîner au bord de l’eau à la lueur des flambeaux. Réservez une table au bout du ponton et arrivez avant le coucher du soleil. 

  • Pour prendre un verre avec vue loin des armadas de touristes, on aime le cadre raffiné et la vue splendide depuis l’hôtel Memmo Alfama. Nul besoin d’y résider pour s’offrir un rafraîchissement dans cet écrin luxueux. 

  • Découvrir le nouveau visage de Lisbonne, c’est arpenter impérativement LX Factory, une ancienne manufacture textile réhabilitée en un village tendance où l’on peut manger et voir des boutiques de créateurs. Après avoir déjeuné sur l’agréable terrasse du restaurant A Praça, vous pourrez explorer les trésors cachés de LX Factory. 

«On ne peut raisonnablement pas partir de Lisbonne sans avoir assisté à un spectacle de Fado » 


  • Anciennement connu comme le haut lieu de la prostitution, Cais do Sodré est aujourd’hui un quartier très festif. Pour comprendre l’ambiance particulière qui y règne, on prend un verre au bar Pensão Amor, une véritable institution. Ancienne maison close, ce bar décalé encore dans son jus est truffé de petits recoins à découvrir : un bar, une librairie érotique, un sex shop, une ancienne chambre…

  • Un restaurant fréquenté uniquement par des locaux : Sala de Corte. Une excellente viande, des accompagnements à tomber comme le gratin de patates douces et des cuisiniers qui s’affairent devant nos yeux.  

  • Non loin de là, un bon plan devenu un incontournable de la ville : manger au Mercado da Ribeira. C’est un grand marché couvert d’une trentaine de petits kiosques de nourriture. On choisit son plat à un stand avant de s’installer à l’une des grandes tablées. Le plus : au fond du marché, une rangée de kiosques est consacrée aux célèbres chefs portugais avec des plats à 10€. Une expérience gustative et conviviale.

  • Amis fêtards, Lisbonne vit intensément la nuit. Coup de cœur pour le K Urban Beach, un club avec une superbe terrasse extérieure offrant une vue splendide sur le Tage. 

  • Flâner dans les ruelles de l’Alfama sans but précis et s’imprégner de l’ambiance locale. Un joyeux dédale de petites rues où le temps semble s’être arrêté. 

  • On ne peut raisonnablement partir de Lisbonne sans avoir assisté à un spectacle de Fado. Bien que touristique, le Fado Maior a l’avantage d’être authentique et animé avec toute la famille qui pousse la chansonnette : la fille, la mère et la grand-mère ! Attention : on vous incitera fortement à chanter avec eux !




Le coup de coeur du Bonbon

  • Foncez chez Crispy Mafya, LE nouveau resto de street food à tester. Poulet sous toutes ses formes, cocktails, ambiance et déco au top. En France nous avons des vaches, au Portugal ils ont des poulets. Si vous êtes malin, ne mangez pas de burger au boeuf ici, il sera généralement moins bon qu'en France, mangez plutôt un bon burger au poulet frit. Et là on tient le meilleur ! Ouvert par deux frères français qui connaissent bien Lisboa, ce resto propose aussi des bières locales, des cocktails à base d’alcools locaux et une vente à emporter, pour aller manger son Chicken'n Kone dans le parc de Principe Real à 50m. On ADORE !
    R. Cecílio de Sousa 85, 1200 Lisbonne
    Page Facebook


QUAND PARTIR ? 

Bien que l’on puisse y aller toute l’année, la période idéale est entre mai et septembre. 

TEMPÉRATURES

Températures moyennes :
Novembre à mars : 10/17° 
Avril-mai et octobre : 14/23°
Juin à septembre : 17/28°

ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ? 

Une semaine, pour bien en profiter !

LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE

De bonnes chaussures car à Lisbonne ça grimpe et ça descend sec. Également une veste et une étole pour se couvrir le soir.
 

L'ANECDOTE À CONNAÎTRE

Vous ferez forcément un arrêt à la pâtisserie Pastéis de Belém, un incontournable de Lisbonne connu pour les meilleurs pastéis de nata du Portugal. Savourez votre dégustation car vous ne pourrez retrouver ce goût nulle part ailleurs. La recette des Pastéis de Belém est un secret bien gardé. Seulement 5 personnes connaissent la recette, elle n’est jamais écrite et ces 5 personnes ne doivent jamais voyager ensemble et ne jamais commander le même plat au restaurant.

LE POINT HISTOIRE

L'histoire de Lisbonne est riche et mouvementée. On retient comme évènements majeurs : la conquête de la ville par les Maures, les départs des grandes expéditions maritimes dont celle de Vasco de Gama, le tremblement de terre de 1755 ou encore l'invasion par les troupes de Napoléon 1er.

ON MANGE QUOI ? 

Une cuisine copieuse et savoureuse avec notamment de très bons poissons comme le célèbre bacalhau (la morue), la dorade et les sardines. De nombreuses spécialités locales sont également cuisinées avec du riz comme le riz au canard.

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Lisbonne est une ville très bon marché aussi bien au niveau de l’alimentation que des transports. Le gros plus : le taxi est vraiment abordable, une course dépasse rarement les 6€ !

LE POINT TRANSPORT 

Lisbonne est une capitale où il est très facile de se déplacer. Tous les transports en commun sont efficaces : métro, bus, tramway, train et même le bateau. Le taxi est peu onéreux et idéal pour les sorties nocturnes.   

LA PLAYLIST

Les probables futurs tubes de l’été 2018 :

Romance com safadeza de Wesley Safadão et Anitta : un rythme addictif grâce à deux grandes stars de la musique brésilienne réunies pour l’occasion.

Baile de Badoxa : un chanteur portugais d’origine cap-verdienne et angolaise, une véritable star de la musique kizomba.

LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR

De jolies boîtes de sardines de chez la Conserveira de Lisboa, une boutique réputée pour la qualité de ses produits depuis 1930.

L'ASTUCE EN PLUS

Impossible de visiter Lisbonne sans monter à bord du mythique tramway jaune numéro 28. Le seul hic, c’est l’attraction touristique majeure avec une attente interminable. Mettez le réveil tôt un matin et embarquez vers 8h, vous pourrez ainsi profiter assis du spectacle du tramway dévalant des pentes raides dans des rues étroites.






Jour 1 : Partir à la découverte de l’Avenida da Liberdade, du Bairro Alto, de ses magnifiques points de vue depuis les miradors et prendre un verre au Park. Passer la soirée du côté de Cais do Sodré.

Jour 2 : Monter à bord du Tramway 15 en direction de Belém. Prendre le petit-déjeuner à Pastéis de Belém puis visiter le Monastère des Hiéronymites et aller voir la Tour de Belém. Rejoindre LX Factory pour déjeuner et visiter ce lieu unique. Partir vers 18h de Cais do Sodré pour un dîner au restaurant Ponto Final et profiter du coucher de soleil.

Jour 3 : Prendre tôt le matin la ligne 28 du Tramway. Visiter le quartier de l’Alfama en déambulant au hasard des ruelles. Grimper au Castelo Sao Jorge. Terminer la journée en dînant devant un spectacle de Fado. Poursuivre la fête au K Urban Beach.

Jour 4 : Découvrir le quartier moderne du Parc des Nations, la Gare Oriente et l’Oceonarium. Prendre les télécabines pour bénéficier d’une vue inoubliable.

Jours 5 et 6 : Sortir de Lisbonne en prenant le train pour passer une journée à visiter les magnifiques Palais de Sintra et une journée en bord de mer à Cascais.