Athènes en un week-end

2-3 Jours

Je suis partie en Grèce avec mon copain à la fin de l’été. Nous avons passé quelques jours à Athènes puis sommes partis découvrir deux îles des Cyclades : Paros et Santorin. Moi qui adore la mythologie grecque, j’ai pris plaisir à découvrir Athènes. C’est une ville très vivante, avec des quartiers plus ou moins entretenus et où les sites antiques se mêlent aux habitations et bâtiments modernes.


En week-end à Athènes, on n’oublie pas de :

  • Visiter l’Acropole et le Parthénon, lieux culturels incontournables de la capitale. Allez-y dès l’ouverture pour éviter la chaleur et le monde.
  • Se promener dans le joli quartier de Plaka, situé à côté de l’Acropole, avec ses ruelles pavées, tomber sur des monuments historiques au coin d’une rue et faire les boutiques locales.
  • Se perdre dans les ruelles d’Anafiotika, un petit quartier caché au pied de l’Acropole. Il fait partie de Plaka, en plein cœur d’Athènes, et pourtant on se croirait sur une île des Cyclades avec les ruelles pavées, les maisons blanches et bleues, les fleurs et les chats partout.
  • Faire le marché aux puces de Monastiraki et faire le plein de souvenirs.
  • Regarder le coucher de soleil sur l’Acropole de l’Areopagus Hill, la colline d’Arès située juste en face.
  • Se régaler avec la nourriture locale : salade grecque, mezzes, souvlaki, moussaka, gyros et calamars grillés… Miam !
  • Boire du Vinsanto, un vin grec, doux et sucré, de l’île de Santorin dans les Cyclades.
  • Faire une dégustation d’Ouzo et autres alcools à Brettos, la plus ancienne distillerie d’Athènes. Les murs sont décorés de nombreuses bouteilles pour une ambiance colorée et atypique.
  • Assister à la relève de la garde un dimanche car les soldats portent l’uniforme traditionnel, des habits blancs et des chaussures à pompons.
  • Monter en haut du Mont Lykavittos, à pied ou en bus, pour avoir une vue panoramique sur la ville. En haut il y a une petite église blanche et bleue et un restaurant pour faire une pause avant de reprendre les visites.
  • Visiter le Stade Panathénaïque, là où se sont déroulés les premiers Jeux olympiques modernes.
  • Aller au Musée de l’Acropole, un des principaux musées archéologiques d’Athènes où sont conservées des pièces uniques des monuments historiques. Au dernier étage, il y a une superbe vue sur l’Acropole.
  • Faire une excursion au Cap Sounion pour voir le temple de Poséidon, un lieu légendaire. Situé à 65 km d’Athènes, vous pouvez y aller en bus, voiture ou avec un tour opérateur.
  • Se détendre sur l’une des plages au sable fin du sud d’Athènes

QUAND PARTIR ?
Mai-juin ou septembre-octobre pour éviter les touristes.

TEMPÉRATURES
Il fait environ 30 degrés et ciel bleu assuré ! Le ressenti est vite plus élevé car il y a peu de vent.

ON Y VA COMMENT ?
En avion avec Transavia : à partir de 57€ depuis Paris (même prix au retour), 70€ depuis Lyon (80€ au retour) et 75€ depuis Nantes (84€ au retour).

ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ?
4-5 jours et on en profite pour aller dans les Cyclades.

LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE
Des vêtements légers, des lunettes de soleil et un brumisateur pour le visage car il fait chaud !

L’ANECDOTE À CONNAÎTRE :
Une anecdote antique sur le Marathon : lors de la bataille de Marathon en -490, un messager grec, Philippidès, aurait couru jusqu’à Athènes, soit environ 40 km, pour annoncer la victoire contre les Perses. Arrivé à bout de souffle, il serait mort après avoir délivré son message.

LE POINT HISTOIRE :
Le Parthénon, un trésor archéologique en marbre construit en 432 av. J-C, fut d’abord un temple dédié à Athéna, puis une église orthodoxe, une église chrétienne et une mosquée islamique. Une grande partie est détruite en 1687 par les Vénitiens puis pillée par les Anglais en 1801. Les morceaux de fronton, frises et sculptures prélevés sont au British Museum et éparpillés dans plusieurs musées du monde. Le site est actuellement en restauration depuis le début du XXe siècle.

ON MANGE QUOI ?
Des salades grecques, de l’halloumi, des mezzes, tzatziki, houmous, gyros, moussaka, souvlaki et des poissons grillés !

COMBIEN ÇA COÛTE ?
Pas cher ! La vie sur place est très abordable. On peut se faire plaisir, bien manger pour moins de 10€, faire des virées shopping et ramener plein de souvenirs à petits prix.

LE POINT HÉBERGEMENT :
Airbnb est un bon plan avec des petits prix. Nous avons payé 48€ pour deux par nuit. Nous étions dans le quartier de Kallithéa à 15 min en bus du centre. Il y a également des hôtels abordables sur booking.com.

LE POINT TRANSPORT :
Il y a le métro et de nombreux bus mais c’est aussi faisable à pied pour ceux qui aiment marcher.

LA PLAYLIST :
Une playlist de Chill Your Mind sur Youtube, un chill mix parfait pour les vacances !

LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR :
Marcher sur les traces de la démocratie, la philosophie, le théâtre grec, la tragédie, le berceau de notre histoire à l’Acropole.

L’ASTUCE EN PLUS :
Faire une visite guidée de la ville avec Free Walking Tour pour découvrir les principaux monuments pendant 2 heures 30 avec un guide qui donne de nombreuses anecdotes sur les lieux et la mythologie grecque. Découvrir la ville avec This Is My Athens, un site qui met en contact des locaux volontaires et passionnés avec des voyageurs pour découvrir la ville autrement et gratuitement.


ITINÉRAIRE


Jour 1
 : Visiter l’Acropole le matin puis le musée qui est juste à côté. Se promener autour de l’Acropole dans les quartiers de Plaka et Anafiotika. Se poser à l’Areopagus Hill pour regarder le coucher de soleil sur l’Acropole avant d’aller dîner dans le quartier.

Jour 2 : Faire un free walking tour dans la matinée, pique-niquer dans le jardin national puis visiter le Stade Panathénaïque. Siroter un cocktail au bar-restaurant du dernier étage de l’hôtel Athens Gate tout en admirant le coucher de soleil.

Jour 3 : Aller en haut du Mont Lykavittos pour avoir une vue panoramique sur Athènes puis flâner dans les rues de Monastiraki, passer devant les temples Agora d’Athènes et Héphaïstéion puis faire du shopping au marché aux puces de Monastiraki. Finir la journée au rooftop Couleur Locale avec un cocktail savoureux et des mezzes et surtout une nouvelle vue sur l’Acropole au coucher de soleil.

Jour 4 : Faire une excursion d’une journée au Cap Sounion pour voir les temples de Poséidon et Athéna et le site archéologique. Profitez-en pour aller vous détendre à la plage de l’hôtel Aegeon Beach où il y a des transats et parasols mais aussi une partie gratuite non aménagée. Si vous avez une voiture, remontez jusqu’à la plage de Legraina, sauvage et magnifique.