Deux jours dans les Alpes, au cœur de la maison d'hôtes écoresponsable d'un chef étoilé

2-3 Jours

C’est au cœur des Alpes, à quelques kilomètres de Grenoble dans le parc d’Uriage-les-Bains, que le chef doublement étoilé Christophe Aribert a jeté son dévolu sur cette ancienne bâtisse abandonnée du XIXe siècle. La Maison Aribert, c’est le nouveau projet que concoctait ce grand chef depuis plus de trois ans : une maison qui incarne son engagement écoresponsable, un restaurant gastronomique et un café-bistrot, qui fédèrent tous deux des savoir-faire vertueux autour de l’alimentation. L’idée : reconnecter les gens à la nature et répondre à une volonté commune d’écoresponsabilité. Et le Bonbon Travel l’a testé pour vous. Silence, ça tourne !


Une maison écoresponsable


La Maison est un lieu unique qui lui ressemble, avec une décoration épurée, des matériaux écoresponsables, face aux montagnes de Belledonne au cœur d’un écrin de verdure. À peine arrivé, on sent déjà la sérénité et la pureté que dégage le lieu.

Après un an de travaux, cette maison d’hôtes se veut intimiste avec 5 chambres uniques : 3 de luxe, une privilège et une supérieure. Toutes sont dotées d’une literie de luxe, d’une grande douche à l’italienne, de savons bio Ma Thérapie et d’un balcon privatif avec une sublime vue sur les massifs des alentours. Un petit cocon qui invite au lâcher-prise. Et pour la petite histoire, la source d’eau s’écoulant sous le bâtiment a été inspectée par un sourcier pour analyser les ondes et ne libérer que les positives vers la maison…

L’engagement de la maison d’hôtes est écoresponsable, et de la peinture aux matériaux utilisés ou au chauffage, tout a été pensé de manière éthique et durable. Été comme hiver, le bâtiment consomme le moins possible. Respecter l’environnement et ainsi former les gens à l’écoresponsabilité est devenu une vraie devise pour Christophe, et on l’a bien ressenti ! Ce « lieu de pélerinage », comme il l’appelle, est l’endroit propice pour bien manger, se détendre, se reposer et déconnecter tout en partageant les valeurs d’un monde durable et meilleur. « Il y a beaucoup de bienveillance autour de cette maison, on a un bon feeling avec les gens qui nous visitent, car ils ont la même vision des choses », s'exprime-t-il.

Au début du chemin menant à la maison Aribert, on est tout de suite charmé par la sculpture façon "noix cassée" conçue par Thierry Martenon, mais aussi par les 5 totems du même artiste représentant les 5 continents, ou encore par la façade déstructurée en bois de l’entrée. La déco épurée signée Joëlle Personnaz, une architecte bioclimatique, les matières naturelles, les couleurs aquarelles, le sublime escalier en bois d’où pendent depuis le plafond des ampoules ressemblant à des bulles, sont les prochains détails qui nous tapent à l’œil. Bref, on a déjà hâte de découvrir la suite… 



Une cuisine végétale, saine, et locale


Son souhait
 : faire en sorte que la transition agricole ait lieu.
Ses techniques : un savoir-faire local, une formation d’excellence, une nourriture saine et équilibrée.

Ce chef, aux 2 étoiles au guide Michelin et 4 toques au Gault et Millau, a déménagé son restaurant doublement étoilé Les Terrasses d’Uriage, dans sa nouvelle Maison. Sa rigueur et son travail acharné l’ont amené à viser l’excellence, mais surtout à l’atteindre. Son souhait était de donner encore plus de sens à son travail. Au-delà d’être cuisinier, il voulait porter un message dans le but de sensibiliser sa clientèle à l’éthique écologique. Et on peut dire que ce pari à la fois fou, indispensable et précieux est réussi !
Pour Christophe, le local ne s’arrête pas à se fournir chez des producteurs locaux, ça passe aussi par son jardin en permaculture, d’où proviennent toutes les herbes aromatiques utilisées pour sa cuisine, ainsi que de nombreux fruits et légumes. 

Le restaurant gastronomique

Le gastronomique, ouvert du mercredi soir au dimanche midi mais fermé le jeudi midi, est axé sur le végétal et le local et propose plusieurs menus. Un menu découverte, un menu spécialité, un menu dégustation, un menu sur-mesure ou encore un menu inspiration. Cette brigade compte huit talents avec Christophe, le chef d’orchestre, 3 chefs de partis, 2 commis et deux pâtissiers. Christophe cultive la singularité dans sa cuisine et aborde le produit avec tact et respect. Il est dans une quête permanente d’équilibre et d’harmonie. Convaincu que l’on est ce que l’on mange, le chef doublement étoilé s’emploie à nous faire du bien. Idéalement situé en Isère, il met ainsi à l’honneur une riche production locale emblématique du Vercors et du Dauphiné.

Le Café A

Le Café A, bistrot de la Maison Aribert, ouvert 7j/7 midi et soir, est lui aussi dans la même logique de produits bio de saison et locaux et se dévoue à une cuisine saine, simple et locale. Côté déco au Café A, on raffole des murs en briques, des banquettes en velours couleur amande, des tables en bois sourcé français, mais surtout du plafond de suspensions en opaline. Un restaurant unique en son genre bien loin de l’image du bistrot que l'on connaît aujourd’hui. 



Des activités pour se reconnecter à la nature

Ce ne sont pas les activités qui manquent dans la région ! Alors que la Maison Aribert propose des séances d’étiopathie, de kynésiologie, d’hatha yoga ou de massages avec des spécialistes reconnus, Christophe Aribert donne également des cours de cuisine deux jeudis par mois. Après avoir noté ses astuces, les convives dégustent la préparation, et profitent d’un moment convivial avec le chef.

Mais qui dit nature, dit activités en montagne et randonnées. La Maison Aribert bénéficie d’une situation géographique privilégiée à la croisée des massifs du Vercors, de Belledonne et de la Chartreuse.

Justement, le Bonbon Travel s’est lancé dans une randonnée depuis le domaine de l’Arselle jusqu’au Lac Achard, et quel bonheur ! Après une petite heure de marche, on découvre émerveillé un petit lac caché entre plaines et montagnes. Alors que des familles et des couples profitent de la quiétude de ce lieu pour pique-niquer, on trempe les pieds dans l’eau, on prend un bain de soleil et on se déconnecte. Sur le chemin du retour, on découvre un centre équestre, parfait pour ceux qui veulent s’essayer à l’équitation en pleine nature !

Bonne nouvelle pour les casse-cou, vous trouverez aussi un centre accrobranche au domaine de l’Arselle !

Amoureux de la nature, voici un petit medley d’autres activités à ne pas manquer !
- Randonnées découverte sur des sites naturels classés : l’Espace Naturel Sensible des Seiglières, la réserve naturelle du lac de Luitel et bien d’autres circuits
- Parc naturel de Vercors et sa réserve des Hauts Plateaux du Vercors
- Le parc naturel régional de la Chartreuse
- La haute traversée du massif de Belledonne de 6 à 10 jours
- La station de ski Chamrousse qui offre un large panorama d’activités toute l’année et notamment du VTT ou de l’escalade


L’hiver, on chausse nos skis ou nos raquettes et c’est parti pour les sports de glisse !


Si vous êtes plutôt du genre activités nautiques, direction le lac du Monteynard ! Le lac était d’une température parfaite, mais on espère que les profondeurs troubles ne vous font pas peur ! Kite-surf, ski nautique, wake-board, paddle, planche à voile ou location de bateau... Bref, c’est un peu le paradis sur l’eau ! Et pour boire un verre, la petite cabane Chez Jojo avec vue sur le lac est adorable pour la fin de journée !  

Si vous aimez dormir dans la nature, certaines caravanes au bord du lac peuvent être louées ! Ou pourquoi pas planter la tente ?

Aficionados de ciel étoilé, vous jouirez d’un astro-tourisme sans pareil ! Les montagnes et plateaux environnants offrent un cadre idéal pour contempler les étoiles ! Le best : l’observatoire du Trièves à Gresse-en-Vercors.


Très attaché au Vercors, Christophe a grandi au milieu des sapins, de la forêt et des montagnes iséroises. Ce chef montagnard est un passionné de sport en pleine nature. Son projet est né d’une volonté de soutenir son territoire, les artisans et les ressources qui en découlent. Il est temps de préserver notre planète par des gestes simples, de prendre soin de notre santé et surtout de bien manger… Christophe nous a transmis sa vision optimiste et enthousiaste d’un monde durable autour de la cuisine et c’est ce qu’on veut, nous aussi, vous témoigner.


Pour en savoir plus c'est par ici.