Une magnifique escapade dans un port de pêche à 3h de Paris

2-3 Jours

« Et si on partait en week-end ? » Une phrase qu’on entend souvent, très souvent même, mais qu’on traduit bien trop peu par des actes. Manque de motivation, manque d’idées, manque d’argent, manque de temps… Toujours une bonne raison pour finalement rester chez soi. Si on vous proposait une destination accessible et peu chère, en bord de mer et riche en histoire, ça vous tenterait ? C’est justement les caractéristiques que regroupe Saint-Vaast-la-Hougue, ce charmant village de pêcheurs situé sur la côte est du Cotentin. Ça nous fait un peu mal de vous dévoiler ce joyau de la Manche et ses innombrables avantages qu’on garderait bien secrets, mais profitez-en bien et surtout, gardez-le pour vous !

La Normandie c’est bien gentil, mais Deauville et cie, on commence à en avoir fait le tour ! Alors se retrouver au milieu d’une foule de Parisiens faisant la queue dans l’espoir de déguster des moules-frites en bord de mer, ce n’est généralement pas ce que l’on souhaite pour une escapade déroutante. Saint-Vaast-la-Hougue au contraire, c’est cette commune du Val de Saire qui nous charme dès notre arrivée. Comme il est bon de respirer l’air marin pur et frais de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco !

©
Marie Dominique Tabard


Les tours Vauban, sentinelles de pierres classées Monuments historiques depuis 1929 et inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008, sont un ensemble militaire défensif construit par l’architecte Vauban pour défendre la frontière maritime du royaume. Ces forts furent d’une grande utilité lors de la bataille de la Hougue, bataille navale pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg, et rappellent que Saint-Vaast-la-Hougue était la principale porte d’entrée maritime du Cotentin. Cette terre de marins dotée d’un charme fou ne prend pas une ride, bien que sa chapelle, notamment, soit un symbole depuis des siècles. Alors que les parcs à huîtres se révèlent à marée basse, on découvre la baie de Saint-Vaast offrant un point de vue unique sur l’île de Tatihou, lieu propice à la balade. La pêche reste une activité ancrée dans les mœurs des habitants, et les traversées de Tatihou attirent chaque année bon nombres de festivaliers lors des à la fin du mois d’août. Par ailleurs, les amateurs de peinture seront ravis car leur coup de crayon sera mis à l’épreuve avec ces paysages changeant heure après heure ! Il y a de quoi faire !

©Olivier Darmon

Entre les grandes marées, le marché de produits locaux, la pêche aux moules, la dégustation d’huîtres, la chasse aux coquillages et la visite des tours de Vauban, voici un beau programme pour une échappée de quelques jours. En bref, ce petit havre de paix mêle patrimoine culturel et nature préservée, et il y a de quoi en tomber amoureux.

Voici les 20 activités immanquables d’un séjour à Saint-Vaast-la-Hougue

1) Faire le tour de la Hougue et visiter cette fameuse tour Vauban, point culminant du littoral.
2) Faire la traversée à pied depuis Saint-Vaast jusqu’à l’île de Tatihou qui se transforme en presqu’île à marée basse, et rentrer à bord du bateau amphibie à marée haute.
3) Visiter le musée maritime à Tatihou et se passionner pour les collections archéologiques sur les épaves de la flotte royale. Vous pourrez également découvrir les secrets de la formation de l’île mais aussi ceux de sa faune et de sa flore.
4) Aller à la pêche aux moules et les manger au restaurant le Débarcadaire.
5) Chercher les coquillages nommés "grains de café" ou "porcelaines" et les collectionner.
6) Marcher sur la plage jusqu’à la pointe de Jonville.
7) Prendre l’apéro au bar le Goéland au coucher du soleil sur la plage de Jonville.
8) Faire une dégustation des fameuses huîtres saint-vaastaises au goût de noisette et visiter les parcs avec les ostréiculteurs.
9) Prendre un pastis tôt le matin en compagnie des pêcheurs au restaurant le Channel et y retourner pour manger une crêpe le soir.
10) Faire le marché le samedi matin et acheter des produits locaux et du bon poisson.
11) Acheter des caramels au beurre salé, de la confiture et autres gourmandises à l’épicerie fine et cave familiale Gosselin qui existe depuis 1889.
12) Se balader le long de la jetée.
13) Aller prendre le thé dans les jardins de l’hôtel Fuchsias.
14) Manger le meilleur fish & chips de la région au Tomawalk sur le port.
15) Se balader sur le port au lever ou au coucher du soleil.
16) Faire une balade à cheval sur la plage avec le club de cheval du Val de Saire.
17) Bronzer en plein été sur la plage de la Cale à côté du centre-ville, sur celle de Jonville ou encore celle de la Hougue.
18) Plonger depuis le rebord de la jetée entre Saint-Vaast et la Hougue à marée haute.
19) S’inscrire à un cours de voile avec le club du coin, ou pratiquer le kite surf sur les plages de Jonville.
20) Regarder les étoiles allongé par terre à côté de la Chapelle des Marins.



Port de pêche et de plaisance réputé de Basse Normandie, Saint-Vaast-la-Hougue est un centre ostréicole et une station balnéaire charmante, accueillante et parfaitement dépaysante pour quelques jours d’escapade. Le climat doux et agréable de cette baie tranquille arrive à grands pas, et c’est justement le moment de réserver pour un week-end de Pâques. Cacher les œufs dans un jardin en bord de mer, c’est toujours plus sympa que dans un studio parisien, non ? D’autant plus quand ils peuvent compléter des plateaux de fruits de mer !

Et si vous avez encore un peu plus de temps, n’hésitez pas à vous rendre aux îles Saint-Marcouf où les mouettes ont élu domicile. 

©Marie Dominique Tabard

La commune de Saint-Vaast-la-Hougue est d’ailleurs candidate au concours du Village préféré des Français présenté par Stéphane Bern, et on comprend pourquoi ! Les résultats seront dévoilés lors de l’émission le mercredi 19 juin sur France 3, alors restez connectés ! Sachez d’ailleurs qu’un hôtel d’une centaine de places nommé Manche devrait ouvrir ses portes le 1er janvier 2020, sur l'île de Tatihou. 


Comment on y va ?

- En voiture depuis Paris, environ 4h de route.
- En train depuis la gare Saint-Lazare jusqu'à Valognes en train intercités environ 2h50, puis une vingtaine de minutes de voiture jusqu'à Saint-la-Hougue. Comptez dans les 50 à 60€ aller-retour.