Un week end à Essaouira

2-3 Jours

De retour de notre excursion dans le désert marocain, nous souhaitions regagner la côte pour voir l’océan Atlantique. Essaouira fut le coup de cœur de notre voyage au Maroc. La ville a ce petit quelque chose qui envoûte et charme le voyageur. Loin du tumulte de sa grande sœur Marrakech, Essaouira nous a offert la sérénité que nous étions venus chercher. La ville offre une jolie plage de sable longue de 6 km, en faisant une destination de choix pour les sportifs. Nous avons été éblouis par les couleurs si vives et étincelantes qui deviennent plus douces au coucher du soleil.

Dans la ville marocaine à l'ambiance détendue et apaisante, on n'oublie pas de :

- Se perdre dans la splendide médina d’Essaouira en admirant le contraste des couleurs des rues.

- Faire son shopping dans les souks. Contrairement à Marrakech ou l’on ose parfois à peine s’arrêter dans une boutique de peur d’être alpagué par un vendeur, les souks d’Essaouira sont très tranquilles. Les boutiques affichent même les prix, ce qui permet de ne pas avoir à négocier (pour ceux qui redoutent cette épreuve)

- Compter les magnifiques portes bleues de la vieille ville

- S’amuser du ballet des mouettes qui chassent les poissons ramenés fraîchement au port par les pécheurs

- S’instruire au musée Sidi Mohammed Ben Abdellah pour mieux comprendre l’histoire de la ville

- Écouter l’un des nombreux musiciens de rue reprendre Hotel California des Eagles

- Admirer le coucher du soleil sur les remparts en passant par le port

- En profiter pour voir les fameux bateaux bleus de la ville

- Faire une balade à cheval sur la plage déserte et croiser quelques dromadaires

- S’initier à la planche à voile ou au kite surf

- Visiter la Galerie Kasbash située dans un Riad datant du XVIIe siècle pour s’imprégner de l’art local

- Boire un thé à la menthe à une terrasse de café en regardant les enfants jouer sur la place Moulay el Hassan

 


QUAND PARTIR ?
Toute l'année ! Mais la meilleure période reste mai et juin, et septembre et octobre pour éviter les gosses chaleurs.


TEMPÉRATURES :
 

Il peut faire très chaud l'été mais Essaouira étant située sur la côte, il y a beaucoup de vent. L'hiver, les températures sont douces, affichant jusqu'à 20 degrés !


ON Y VA COMMENT ?
 

En avion, à seulement 3h30 de Paris. Vous pouvez également aller à Essaouira en partant de Marrakech en Bus ou en taxi privé. Comptez 3h pour vous y rendre.


ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ? 

2 jours minimum si vous faites un road trip au Maroc.


LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE
 :
 
Un foulard pour se protéger du vent et des lunettes de soleil.


L'ANECDOTE À CONNAÎTRE
 : 

Essaouira a servi de décor pour la saison 5 de la célèbre série Game of Thrones, notamment pour la ville portuaire d’Astapor située dans la Baie des Serfs.


LE POINT HISTOIRE
 : 

Essaouira, anciennement Mogador, est très reconnaissable par ses remparts rappelant ceux de Saint-Malo. C’est un architecte français, Théodore Cornut, élève de Vauban, qui dessina les plans de la ville en s’inspirant de la ville bretonne.


ON MANGE QUOI ? 

Un tajine de poisson, la spécialité locale.


COMBIEN ÇA COÛTE ?

Comptez 150€ pour l’avion, sur place vous pouvez trouver des Riads à moins de 50€ la nuit et manger pour moins de 10€.


LE POINT HÉBERGEMENT
 :
 
En riad bien sûr ! Et on privilégie la médina pour être au plus près de la vie locale. 


LE POINT TRANSPORT
 :

On se déplace à pied dans la médina, mais vous pouvez trouver des taxis pour sortir de la vieille ville. Négociez toujours avant !


LA PLAYLIST
 :

Jimmy Hendrix, qui visita la ville à l'été 1969.


LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR
 : 

Un galop sur une plage déserte au coucher du soleil.


L'ASTUCE EN PLUS
 :

Si vous voulez vous plonger davantage dans la culture marocaine, venez visiter Essaouira pendant le festival Gnaoua qui a lieu chaque année fin juin. Une expérience musicale unique, il paraît ! 



Jour 1 : 
Rendez-vous à la gare routière de Marrakech pour monter dans un bus direction la côte Atlantique. Après 3h à contempler le paysage défiler, un point blanc se dessine enfin. À peine sortis du bus, le vent nous fouette le visage et la blancheur des murs nous éblouit. Pas d’erreur, on est bien à Essaouira. Allez vous réfugier dans la médina pour commencer à ressentir la sérénité de la ville en prenant un thé à la menthe place Moulay Hassan et si la faim vous prend, pourquoi pas un couscous au homard à L'Heure Bleue Palais, une de leurs spécialités. Au coucher du soleil, on se dirige vers les remparts pour compter les énormes canons en bronze et cuivre en se prenant pour un héros de Game of Thrones. Puis on va faire un tour au port, voir l’armée de mouettes batailler les restes de poissons laissés par les pécheurs. On termine notre journée en dévorant un tagine aux poissons au Café Berbère, un restaurant authentique et typiquement marocain, avant de regagner son Riad.


Jour 2 : 
Après un petit-déjeuner à se goinfrer de crêpes marocaines appelées Beghrir, direction le musée Sidi Mohammed Ben Abdellah. On poursuit la journée par une session shopping dans les souks de la ville. C’est le moment de ramener quelques souvenirs aux copains restés en France. On se balade sur la plage et si on est courageux, on tente même de plonger dans l’océan. En novembre, on vous l’accorde, l’expérience est glaçante ! On préfèrera s’approcher doucement des dromadaires cachés dans les dunes de sable. On termine notre journée par une glace au caffetteria Dolce Freddo sur la terrasse ensoleillée avant d'enchaîner par un dîner O'Bleu Mogador, pour une cuisine méditerranéenne et marocaine spécialisée dans le poisson, dans un cadre chaleureux et atypique.