Un week-end à Séville

2-3 Jours

C’est parti pour un gros week-end dans la capitale de l’Andalousie ! Là où il fait toujours chaud, on prend le soleil autour de patatas bravas et d’altramuces, ces fèves de lupin qu’on dévore à l’apéro. Séville, c’est aussi la ville la plus ensoleillée d’Europe, aux airs de Moyen Âge avec ses châteaux et ses ruelles. Partez à la découverte du pays du flamenco et des tapas !


De passage à Séville, on n’oublie pas de :

  • Se perdre dans l’immanquable palais de l’Alcazar et ses mosaïques superbes, ses jardins et son histoire
  • Visiter la cathédrale qui protègerait le tombeau de Christophe Colomb et la Giralda, le clocher qui offre un point de vue sur tout Séville
  • Découvrir les coins intimistes de la Casa de Pilatos, dans la même veine que l’Alcazar, en plus intimiste
  • Se promener dans le quartier de Santa Cruz, pour goûter à l’ambiance sévillane
  • Passer un moment sur la Plaza de Espana, une place superbe et très vaste, d’où partent des calèches pour touristes
  • Aller au sommet de Metropol Parasol pour s’offrir une vue de Séville (si on ne l’a pas fait avec la Giralda)
  • Manger des tapas à toute heure du jour et de la nuit !
  • Assister un soir à un spectacle de flamenco typique de l’Andalousie !
  • Louer un véhicule ou prendre le train pour Cordoue, et visiter la Mezquita, juste magnifique (et gratuite avant 9h30-10h le matin)

 

QUAND PARTIR ?
Il fait souvent très beau à Séville. Le début du printemps est idéal pour visiter la ville dans de bonnes conditions. En été, il fait trop chaud et on préfère s’enfermer au frais dans la journée, ce qui est plutôt dommage !

TEMPÉRATURES
Agréables au printemps et à l’automne, difficilement supportables l’été.

ON Y VA COMMENT ?
L'avion coûte entre 34 et 39€ pour un départ de Paris, Lyon ou Nantes avec Transavia. Le prix est le même au retour.

ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ?
En un week-end, on peut déjà avoir un bel aperçu de Séville !

LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE
Ne pas oublier la crème solaire et le chapeau, ça cogne en Andalousie.

L’ANECDOTE À CONNAÎTRE
La Plaza de España a servi de décor pour la planète Naboo dans un film Star Wars !

LE POINT HISTOIRE
L’Alcazar, palais phare de Séville, est sur pied depuis plus de 1 100 ans ! Il aura beaucoup évolué au cours de son histoire et accueilli nombre de têtes couronnées.

ON MANGE QUOI ?
Des tapas ou des montaditos, petits sandwichs à moins d’un euro.

COMBIEN ÇA COÛTE ?
Les prix sont assez proches de la France pour le logement, la nourriture y est cependant bien moins chère.

LE POINT HÉBERGEMENT
Nous avions pris un hôtel dans Séville, mais il peut être très sympa aussi de dormir chez l’habitant ! L’idéal est d’être dans le centre pour pouvoir tout faire à pied.

LE POINT TRANSPORT
Nous avons quasiment tout fait à pied, la ville n’est pas très vaste et je trouve qu’on la découvre mieux en la parcourant ainsi.

LA PLAYLIST
Un tango endiablé !

LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR
Le coucher de soleil sur la ville.

L'ASTUCE EN PLUS
Réserver sa visite de l’Alcazar sous peine d’y passer des heures, et profiter de l’ouverture de la Mezquita à Cordoue (8h30) pour visiter gratuitement et tranquillement le lieu.



Jour 1 : Arrivée à Séville ! Après avoir rejoint la ville depuis l’aéroport, on visite la Casa de Pilatos, palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville. Pour une belle entrée en matière, c’est soirée flamenco et tapas dans la vieille ville, un verre de sangria à la main.

Jour 2 : Pour cette deuxième journée, on se promène dans le quartier de Santa Cruz. Ses étroites rues et les palais font voyager à une autre époque, chaque coin de rue est surprenant ! C’est un des quartiers les plus emblématiques de Séville, avec des ruelles décorées de plantes et fleurs. Ensuite, passage obligé dans la cathédrale, autrefois considérée comme la plus grande église du monde, puis les Archives des Indes, inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Enfin, on escalade jusqu’au sommet de la Giralda pour la vue à couper le souffle.

Jour 3 : On visite l’Alcazar ! Comptez une bonne journée pour ce palais somptueux. Chaque centimètre du palais est couvert dans les moindres détails et les jardins sont superbes. Après ça, on profite d’une promenade sur la Plaza de Espana, une des plus belles places de Séville, pour commander une caña, petite bière à un euro bue par tous les Espagnols. Au passage, on file chercher de l’ombre dans le Parque María Luisa, très arboré et parfait pour chiller.

Jour 4 : Pour la dernière journée, on monte en voiture direction Cordoue ! Cette ville incroyable est une ancienne ville romaine majeure. Une fois sur place, on visite la Mezquita, immense mosquée datant de l'an 784 considérée comme l’un des plus beaux exemples d’art islamique. Ne ratez pas la colonnade de sa salle de prière et ses vieilles mosaïques byzantines, magnifiques. On file ensuite se promener dans l’ancien quartier juif de Cordoue : ses ruelles typiques andalouses, aux façades blanches et aux balcons fleuris, sont parfaites pour flâner.