Découvrez la station de ski la moins chère de France

© paysdevianvalleedabondance

Comme on vous en parlait il y a quelques semaines, Thollon-les-Mémises, situé en Haute-Savoie est la station de ski la moins chère de France. Un domaine de 105ha, avec 50km de descente répartis sur 16 pistes de tous niveaux ! Venez, on vous fait visiter.

Surplombant le lac Léman, le plus grand lac d’Europe Occidentale, perchée sur les hauteurs des montagnes voisines à 1000 mètres d’altitude, la station-village de Thollon-les-Mémises est un vrai petit îlot de bien-être. D’après le Guide Michelin, le village et son domaine skiable offrent même le plus bel observatoire sur le lac Léman. Ce village authentique savoyard composé de 8 hameaux est fortement apprécié des skieurs de niveau débutant et intermédiaire. La pratique du ski de fond et de magnifiques balades à raquette sont également proposées aux amoureux de la nature. Sa proximité avec Evian, son domaine skiable à taille humaine et la convivialité des habitants, font de ce village une destination ski privilégiée pour les familles qui trouvent tous les services nécessaires requis : des écoles de ski, un snowpark disposant de rails, tables et tremplins pour les experts, un junior park pour les débutants et même une halte-garderie. Thollon se compose de 13% de pistes vertes, 19% de pistes bleues, 56% de pistes rouges et de 13% de pistes noires, qui sont accessibles par les télécabines partant du bas de la station et montant à 1600 mètres sur la Montagne des Mémises. C’est aussi un endroit renommé pour s’élancer en parapente au-dessus du lac Léman, surtout en été. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Un territoire à partager (@paysdevianvalleedabondance) le

Le budget 

41,3 euros par jour, c’est les dépenses moyennes comptabilisées pour cette station en période de neige, dont 24€50 pour une journée de location au prix adulte. La saison débutant le 21 décembre, vous avez jusqu’au 29 mars pour découvrir cette belle région. On vous conseille de réserver au plus vite !

Les activités à ne pas louper 

A deux pas de la Suisse et de l’Italie, ce ne sont pas les activités qui manquent dans la région ! Bien que des bus passent quotidiennement, avoir le permis n’est pas un luxe pour accéder à la station, et jouir des environs. Voici les activités et les randonnées à ne pas louper lors d’un séjour à Thollon. Avec les 450km de sentiers balisés dans la région, les amoureux du grand air sont servis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sarah R. (@_2arrrah_) le


Depuis Thollon 

- Le Col du Creusat, une randonnée plutôt accessible pour les marcheurs « amateurs » en quête de balades toniques. La plaine du Creusat est une véritable bouffée d’air frais, c’est l’endroit parfait pour un pique-nique d’été sous le soleil ou une course de luge en plein hiver.

- La randonnée qui mène aux Mémises, et même jusqu’à la croix plantée au bord de la montagne, demande un peu plus d’expérience. On y accède soit par le sentier des Lanches, soit par celui de « chez les Vesins ». Les pentes sont parfois un peu accrues, accrochez-vous, ça vaut le coup ! 

- Pour les grands marcheurs, il y a également deux chemins qui descendent sur le lac, mais le retour est assez raide.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tom Raynaud (@tomrno) le

- Quant au chemin qui monte depuis La Joux, il mène à un alpage.

- L’ascension du Pic de Borée, d’une difficulté moyenne, offre un superbe panorama à la fois sur le lac Léman et sur le massif du Chablais depuis son sommet. L’itinéraire par le versant Nord est plus court que celui par le versant Sud.

Depuis Abondance à 25km de Thollon 

Les randonnées partant de la Chapelle d’Abondance en direction de Bise et des cornettes de Bise sont les plus appréciées. Mais il y a environ une vingtaine de randonnées depuis Abondance, toutes bien nommées.

A Abondance on en profite aussi pour faire le marché, Place du champ de Foire, qui a lieu chaque dimanche matin. On achète des bons produits régionaux comme du fromage des fermes voisines, de la charcuterie, des confitures maison ou du miel local. On ne repart pas sans visiter l’abbaye, fondée au XIIe siècle, espace de vie des moines ou d’accueil de pèlerins. Le cloître de celle-ci est un lieu de méditation et de recueillement, et on se laisse transporter en Savoie médiévale grâce aux peintures murales du XVeme siècle qui ornent les galeries du cloître. Dans une partie de l’ancien monastère, on part également à la découverte de l’exposition « De l’histoire à l’art : patrimoines sacrés en vallée d’Abondance ». Elle nous dévoile des objets d’exception du XVe siècle. L’Eglise abbatiale construite à la fin du XIIIe siècle au décor peint en trompe l’œil est un autre joyau du village d’Abondance.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Un territoire à partager (@paysdevianvalleedabondance) le


Depuis Bernex à 8km de Thollon 

A partir de Bernex, on rejoint la Dent d’Oche à travers 12 randonnées proposées. De ce sommet à la forme caractéristique qui surplombe le Lac Léman, on a un magnifique panorama à 360° sur le bassin lémanique, le Jura et les Alpes, et notamment les Dents du Midi et le massif du Mont Blanc. On partage cette vue avec les bouquetins et marmottes. Les itinéraires ne sont pas toujours faciles mais le jeu, ou plutôt l’effort, en vaut la chandelle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nicolas Mourlot (@nicolas_mourlot) le

Autres petites balades pour les marcheurs 

Le tour du Mont César, le tour du Mont Benand, le Bois de la corne… Sinon, c’est direction le col du Grand Saint Bernard pour rejoindre la Suisse ou l’Italie. Ce col de montagnes surprenant sépare la Vallée d’Aoste italienne du Val d’Entremont suisse.

Les villes des environs à visiter 

Evian-les-Bains 
Evian, forte de son passé thermal, a préservé toute la richesse de son patrimoine. Dans cette ville qui longe le Lac Léman, on flâne dans la rue principale pour découvrir des boutiques locales. On va jouer au fameux casino réputé et on visite l’église Notre Dame de l’Assomption. De mai à septembre, on prend aussi le funiculaire nommé « le petit métro évianais » inauguré en 1907, qui dessert six stations dont les grands hôtels situés sur les hauteurs d’Evian et la buvette thermale. On va également au marché riche en couleurs et en saveurs de produits régionaux, le mardi et vendredi matin. Quant aux amateurs de golf, rendez-vous au golf d’Evian. Pour ceux qui recherchent un peu de tranquillité, la cure thermale vous fera du bien. L’été, on va bronzer sur les pelouses le long du lac avant de s’y baigner pour se rafraîchir. Pour une plage un peu plus intime, c’est direction la plage d’Amphion. L’été sur le Lac, on fait des croisières-promenade sur les barques mises à disposition ou en prend le bateau pour la traversée jusqu’à Lausanne. En 35 minutes, on découvre la Suisse pour une escapade d’une journée. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Evian Tourisme & Congrès (@eviantourisme) le

Thonon-les-Bains 

On y accède en voiture depuis Thollon, situé à une petite vingtaine de kilomètres. Tout comme Evian, ce ne sont pas les activités qui manquent à Thonon. La ville bénéficie également d’un établissement thermal, vrai écrin de verdure en plein centre-ville. Quant à la station nautique, c’est la première station du réseau à avoir obtenu le plus haut niveau de labellisation de 4 étoiles en 2010. Le port de plaisance de Thonon est l’un des plus importants du lac Léman, et de nombreuses activités y sont proposées : plongée subaquatique, voile, kanoë, aviron, ski nautique ou wakeboard… Le soir, on va au Théâtre Maurice Novarina construit en belvédère au-dessus du lac Léman, qui propose chaque saison une programmation riche et variée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olena Batok (@obatok) le

Yvoire 

Situé à environ 35km de Thollon, Yvoire est un village médiéval fortifié situé sur les rives du Lac Léman. Classé parmi les plus beaux villages de France, c’est l’une des destinations touristiques les plus prisées du Chablais français. Les constructions les plus vieilles remontent au XIIe siècle et de nombreux monuments témoignant du passé subsistent comme des remparts, des portes et des fossés. Les maisons fleuries des habitants rendent le petit village encore plus féérique et un vrai havre de paix souffle sur le bourg médiéval. On visite l’église d’Yvoire et son clocher, dédiés à Saint Pancrace, et on flâne dans les nombreux commerces et magasins d’artisanats et autres spécialités régionales, tout en découvrant les Galeries d’art et les magasins de pierres (semi) précieuses. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FILM & PHOTOGRAPHY (@sebmontazstudio) le

Ou dormir à Thollon-les-Mémises 

Pour les randonneurs qui aiment l’authenticité 

Les Balcons du Léman

Ce gîte rural français est tenu par Yves et Ghislaine, un couple charmant très accueillant. Yves, féru connaisseur de la montagne et accompagnateur organise régulièrement des randonnées et autres treks en raquette ou ski de fond. Cette ancienne ferme de hameau convertie en gîte est composée de 5 chambres d’hôtes de 2 à 4 personnes avec sanitaires privés et le tarif est dégressif à partir de 3 nuits. La table d’hôtes est un vrai plaisir à partager avec les propriétaires et on s’y sent comme chez soi. Ghislaine concocte des spécialités maisons qui sentent bon la France et la Savoie et comme il est bon d’admirer le lever du soleil sur la montagne des Mémises depuis la fenêtre de sa chambre !

Pour ceux qui préfèrent l’hôtel  

Hôtel Bellevue

Cet hôtel de style à l’ambiance savoyarde propose des chambres familiales et même des suites. La cuisine concoctée avec soin met en avant les spécialités savoyardes et on apprécie d’autant plus la piscine couverte et chauffée, le sauna et le jacuzzi au retour d’une journée de ski.

Le Bon séjour

Le Bon séjour aux tonalités douces et raffinées offre 19 chambres dont un appartement et 4 grandes chambres familiales. Face aux Mémises et en retrait de la route, l’ambiance est conviviale et l’hôtel défend une tradition hôtelière qui s’est transmise de génération en génération depuis sa création en 1933.

Où manger

Le bon artisan 

La fromagerie Vesin c’est une affaire de famille, qui a plus d’un siècle d’existence et d’expérience. Tout a commencé début 1900 quand Fanchette l’arrière grand-mère, commercialisait des fromages fabriqués par les paysans du village. C’est aujourd’hui ses arrières petits-enfants qui ont repris le flambeau avec fierté et qui proposent le meilleur affinage de la région.

La bonne cave

La Cave des Mémises, une cave à vins uniquement dédiée à des vins de viticulteurs indépendants, sélectionnés par leurs propres soins, lors de leurs escapades en terres viticoles.

La bonne boulangerie 

La Thollogande, de loin le meilleur artisan-boulanger de la région. On ne passe pas à côté des spécialités artisanales de la région et notamment de la fameuse tartelette « Thollogande » aux myrtilles et frangipane.*

La bonne fondue 

- C’est à l’Outa que ça se passe pour déguster raclettes, fondues, et autres spécialités savoyardes. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nànoù Hernàndèz (@titnanou) le

- Le relais de la chevrette à Bernex au pied de la Dent d’Oche est autant apprécié l’hiver que l’été. Ce chaleureux restaurant propose moult spécialités savoyardes à déguster au coin du feu de cheminée ou dans le jardin ombragé.

- Pour une table plus chic, direction le XV aux effalées, en haut de la station. Cuisine française et savoyarde avec des bons produits régionaux, que même les végétariens apprécieront.

Comment y aller 

En train jusqu’à Evian puis 12 km en voiture jusqu’à la station

En avion jusqu’à Genève puis 50km de voiture 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Korben_cf / GoPro K14 ?? (@korben_fab) le

Le petit plus : le label de station verte lui a été accordé pour son tourisme écologique et authentique !

Fin des articles