Ambiance familiale et romantique : escapade rêvée pour les fêtes à 1h de Paris

© JulietteDM

À un peu plus d’une heure de Paris, à l’orée du Val de Loire et de la Sologne, se trouve une demeure familiale mythique : l’Auberge des Templiers. Cette ancienne commanderie est un vrai havre de paix où quiétude, charme et luxe sont de mise. Un week-end parfait pour une escapade romantique à l’approche de Noël.


Cette demeure de caractère où flotte un parfum d’antan chic et feutré nous séduit dès notre arrivée. Poutres apparentes, lustres anciens en passementerie, feu de cheminée qui crépite, canapés Chesterfield et fauteuils club, mobilier de prestige, la magie opère à peine la porte d’entrée franchie. On s’aventure ensuite dans les 6 hectares de la demeure composée de 20 chambres et 8 appartements. Un couple amoureux se bécote sous la vigne vierge rosée par la saison pendant qu’une famille heureuse joue à cache-cache entre les chênes centenaires.

©JulietteDM

On découvre ensuite notre chambre avec un lit à la polonaise, des fauteuils bergères à imprimé Tartan rose, une terrasse donnant sur le jardin d’automne, une moquette rouge moelleuse, une salle de bain en mosaïque et faïence rose et blanche aux miroirs encastrés, mais aussi un salon-bureau où se fondent parfaitement des fauteuils Chesterfield et un canapé en bois.

Chaque chambre bénéficie d’une décoration personnalisée et unique, et toutes sont pourvues d’un objet de famille mis en valeur et les clients oscillent entre manoir, gentilhommière ou chaumière. De la chambre classique de 25 m2 à 155 € à la Suite Grand Luxe de 100 m2 avec terrasse, sauna privé et bain à remous à 620 €, on est plongé dans une atmosphère chaleureuse, authentique et raffinée au cœur d’un lieu emblématique du luxe à la française.

C’est un retour aux sources enchanteur où l’on se sent comme dans une maison de famille à la campagne. Le personnel est aux petits soins des convives et ici chaque détail compte. Entre deux balades dans les environs, les volets ont été fermés, des chocolats déposés sur la table de nuit et le moindre coussin déplacé, remis confortablement à sa place.

©JulietteDM


L’histoire d’une maison de famille

Ce lieu de charme est chargé d’histoire. La commanderie construite par Evrard des Barres, 3e Maître Général des Templiers vers 1160, fut détruite sous Philippe Le Bel. Le bâtiment fut ensuite reconstruit à plusieurs reprises pour devenir un relais de poste, puis une ferme avant d’être réaménagé en hostellerie en 1946 par la Famille Depee. Cette demeure fut l’un des huit établissements que comptait à l’origine la chaîne des "Relais de Campagne" devenue plus tard celle des "Relais et Châteaux". Alors qu’au début, seule l’Auberge, le bâtiment principal typiquement solognote avec sa cour pavée et sa façade caractéristique en colombage et briques roses, existait, on trouve aujourd’hui la réception, les salons et salles de restaurant ouvrant sur le parc ainsi que le bar historique qui fut le premier bar américain importé en France dans les années 1800.

©JulietteDM

Située dans un parc d’exception de 6 hectares, cette maison de caractère est un hôtel 5 étoiles bénéficiant d’un restaurant gastronomique étoilé. Au fil des saisons, le site de l’Auberge déploie ses splendeurs naturelles. Son parc verdoyant est abondamment fleuri en été, et enchanteur par ses couleurs roses orangées en automne. 

©JulietteDM


Les activités intra & extra

Piscine extérieure et chauffée (de début mai au 1er octobre), cours de tennis, badminton, pétanque, VTT, ce ne sont pas les activités qui manquent sur place ! En couple comme en famille, on trouve de quoi parfaire notre escapade. Les promenades en forêt domaniale d’Orléans (la plus grande forêt naturelle de France à 5 minutes en voiture) sont parfaites pour un grand bol d’air frais. Quant aux amateurs d’équitation, de golf, de karting ou encore de canoe-kayak, sachez que la région offre pleinement de quoi en profiter !

Pour une virée plus culturelle, les nombreux châteaux de la Loire à proximité sont charmants à visiter. Amis des vignes, la route des vignobles Sancerre et Pouilly-sur-Loire située entre 30 et 50 minutes de l’Auberge, sera la parfaite occasion de visiter les caves des vignerons.

©JulietteDM


Un restaurant étoilé Michelin depuis 1952

Quant à la gastronomie, on est plongé dans un univers à la fois gourmand et raffiné. Dans le Salon feutré, on commence par un apéritif au bord du feu composé d’un doux cocktail signature de la maison et de petites mignardises pour l’accompagner. On découvre en même temps la carte majestueuse du restaurant gastronomique étoilé. Au choix un menu "l’essentiel de Martin Simonart", un menu "signature" ou un menu "dégustation", on salive face aux propositions alléchantes et créatives du chef Simonart. Haut lieu de la gastronomie française depuis 1952, le restaurant de l’Auberge des Templiers n’a jamais perdu son étoile Michelin. L’univers chic et authentique est cerné par la faïence de Gien et les poutres en chêne massif.

©JulietteDM

On a déjà hâte de découvrir la cuisine originale et moderne du chef où produits traditionnels et de saison promettent d’enchanter nos papilles. Ce jeune chef belge de 30 ans a fait ses armes au sein des plus belles maisons étoilées de France et de Belgique et est désormais aux commandes des cuisines de l’Auberge depuis mars 2018. Amoureux des légumes, il revisite des bases classiques avec des touches de modernité et travaille la saveur du produit authentique.

Tradition et inventivité sont donc le fer de lance de ce restaurant gastronomique hors pair et certains produits et aromates proviennent même directement du potager de l’Auberge. Pour le reste, attentive à la qualité des produits et de leur provenance, l’Auberge choisit des producteurs régionaux et respectueux de l’environnement, qu’elle met à l’honneur tous les week-ends. Si l’envie vous prend, vous pourrez même rencontrer l’un de ces producteurs pendant votre séjour afin d’en apprendre davantage sur ses secrets de fabrication et déguster ses produits régionaux.

©JulietteDM

On découvre alors des plats raffinés, élégants et gourmands, élaborés à partir de produits de saison et locaux à accorder avec les vins prodigieux de la cave. Cette dernière compte plus de 650 références de vins français parmi les plus prestigieux et les différentes régions viticoles françaises y sont représentées. Le fidèle sommelier et ami de la famille, Laurent Rigollet, nous guide tout au long du repas avec ses précieux conseils pour accompagner nos plats de la meilleure des façons.

Pour nos de coups de cœur, on retiendra l’anguille fumée laquée aux épices, agrémentée d’un coulis de foie gras de canard et d’une gelée au cidre, en entrée. Quant au plat, le ris de veau doré accompagné d’un tatin d’endives et d’oignons, d’un écume à la Livèche et d’un jus à la bière est un fin délice. Le crottin de Chavignol de la région façon crémeux fumé réhaussé d’une fine gelée à la Tagète est parfait avant d’enchainer sur les douceurs. La première clémentine de la saison est sublimée de différentes façons, et du sorbet à la tanaisie, au biscuit vapeur et gavottes cassantes, elle respire la fraîcheur ! On termine par le merveilleux chariot de mignardises à déguster au bord du feu avec une infusion digestive.

©JulietteDM

Aujourd’hui, Guillaume Dépée qui a grandi aux côtés de ses grands-parents et de ses parents dans cette charmante maison, est le maître de l’Auberge. Partageant son temps entre le Mexique et l’Auberge, Guillaume aime se ressourcer dans ce lieu authentique. 

À l’opposée des standards ou des modes, l’Auberge des Templiers fait le choix du caractère. Le mélange de luxe à la française, de charme british et d’exotisme mexicain du personnel, nous transporte directement vers un voyage atypique divin.


Comment on y va :

- En voiture depuis Paris, compter 1h30 environ
- En train depuis la gare de Bercy, prendre le TER Centre Val de Loire et s’arrêter à Nogent-sur-Vernisson. Attention, la gare est toute petite et face à une sorte d'usine, on pourrait croire à un arrêt en pleine voie. Ne manquez pas l’arrêt !

Plus d'infos

Fin des articles