On a trouvé un écolodge enchanté à plus de 20 km où se rendre en toute légalité

  • Zoé Stene
  • Destinations
  • Publié le 4 Décembre 2020 à 12h04
Ecolodge Rivage ©Tibo Dhermy

Il faut emprunter les petites routes de campagne, traverser les forêts puis s’élancer sur un chemin de terre un peu cabossé pour arriver dans ce lieu magique où la nature a repris ses droits et où le temps semble s’être arrêté. Ici, Tibo a créé Le bruit de l’eau, un havre de paix qui, loin d’être surfait, a été imaginé avec goût, sensibilité et la furieuse envie de nous faire vivre un moment magique. Récit d’un week-end poétique et romantique.

Aux portes de la réserve naturelle nationale de la baie de Somme, entre bois, plage et pâturages, se cache un secret bien gardé : un écolodge enchantée où l’on oublie instantanément le stress du quotidien pour plonger dans un état méditatif que l’on aura bien du mal à quitter.

L’on est accueilli en début de soirée par Laetitia, une jeune femme aux good vibes communicatives, qui nous embarque, loupiotte à la main, à travers les îlots du domaine dont les différents cocons sont reliés entre eux par de petits pontons. Nichée dans une clairière aux grands pins, nous découvrons notre nid pour cette première nuit : une véritable caravane Aistream de 1971. Après un agréable petit tour dans le sauna, nous nous installons pour le dîner autour d’un grand feu de bois avec, pour toile de fond, Thelma et Louise projeté en extérieur grâce au home cinéma. Voilà donc un voyage que nous ne sommes pas près d’oublier !

©Tibo Dhermy

Le lendemain, après un petit-déjeuner copieux, nous partons à la découverte de toute cette nature. Pour sublimer l’aventure, Mickaël, le cuisinier, nous a concocté un délicieux panier pique-nique cuisiné sous forme de bento que l’on emmène dans notre sac à dos. L’incroyable balade de 16 km commence dans une forêt aux magnifiques couleurs d’automne. Au bout d’une petite heure, nous atteignons enfin les jolies dunes d’une longue plage sauvage sur laquelle nous nous promenons durant près de 2h, seuls au monde. Une belle pause ensoleillée s’impose ; assis dans le sable face à la mer, nous dégustons notre déjeuner aux accents japonais. Le reste de l’après-midi sera rythmé par la rencontre d’une famille de chevreuils et d’une harde de sangliers. Nous sommes littéralement émerveillés.

Pour varier les plaisirs de ce week-end hors du commun, nous décidons de passer la seconde nuit dans l’écolodge flottant Haïku, entouré de bambous. Cette cabane nippone intemporelle nous reconnecte en un instant à l’essentiel et nous transporte, le temps d’une nuit, en Asie. Nous sommes conquis. Quel bonheur de se réveiller avec le bruit des oiseaux ! Le must ? Le brunch servi au lit ou sur le petit comptoir, les pieds dans l’eau.

 © Tibo Dhermy

Vous l’aurez compris, nous vous avons dénicher une véritable pépite ; une expérience into the wild insolite dont les maîtres-mots sont : déconnecter, respirer, contempler et s’émerveiller. FONCEZ !

Pour vous y rendre, rien de plus facile, votre hôte est votre coach et offre un coaching sur la reconnexion à soi qui permet de justifier son déplacement. Pratique non ?

 © Tibo Dhermy

Le bruit de l'eau 
 1 Chemin des Matelots - Saint-Quentin-en-Tourmont
06 50 89 74 20

Fin des articles