Les 10 lieux les plus hantés de France

© Volodymyr Burdiak

Avis aux amateurs de sensations fortes, aux amoureux d’histoires qui font peur et de fantômes, pas besoin de partir très loin pour profiter d’un voyage insolite pour Halloween. On vous dévoile les lieux les plus hantés de France. Châteaux, catacombes, caves, jardins, chacun de ces lieux a une histoire à vous glacer le sang.



Le château de Puymartin, dans le Périgord


La date de la construction du Château de Puymartin remonterait au XIIIe siècle vers 1269, et la légende va vous faire trembler. Elle retrace la vie de Thérèse de Saint-Clar, qui fut emprisonnée une quinzaine d’années dans la tour nord du château, après avoir trompé son mari. Ce dernier tua l’amant de son épouse. La porte de la tour fut murée et deux barreaux à sa fenêtre l’empêchaient de s’échapper. On lui apportait sa nourriture par la petite trappe, elle dormait sur une mauvaise paillasse et la cheminée lui permettait de se chauffer et de faire sa cuisine. À sa mort, elle ne quitta pas la pièce car son corps y fut même emmuré. Depuis, la légende dit que Thérèse reviendrait hanter le château le soir aux environs de minuit, en se promenant dans l’escalier, sa pièce et sur les chemins de ronde. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Château de Puymartin (@chateaudepuymartinsarlat) le



Les catacombes, à Paris


Pas besoin d’aller bien loin, les catacombes de Paris vont vous faire frissonner. Ouverte en 1786, cette ancienne carrière est donc devenue l’ossuaire de Paris, accueillant plusieurs cimetières parisiens en train de fermer. C’est parti pour un petit tour dans les souterrains parisiens pour découvrir les ossements d’époques différentes, avec plus de 6 millions de personnes enterrées dans ces 300 km de galeries. Une visite frissonnante et étonnante à faire pendant la période d’Halloween. Un certain Homme Vert frôlerait les visiteurs… On a entendu dire qu’on pourrait y passer une nuit le soir d’Halloween ! Ne loupez pas cette occasion de dormir au milieu de crânes terrifiants... 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Shelby or Sheeb (@doctorsheeb) le



Château de Blandy-les-Tours, en Seine et Marne

Les spécialistes le placent en tête des châteaux les plus hantés de France. Les murailles du château de Blandy résonnent encore des cris de la belle Marie d'Harcourt, morte en 1439. La légende dit qu’elle préféra se jeter du haut du donjon plutôt que tomber entre les griffes du terrible Erard de Montargis. Pendant la période de la Toussaint, des spectres apparaîtraient vers minuit et se baladeraient dans les allées. Des hurlements ainsi que des bruits de chaînes se seraient fait entendre dans les souterrains pendant la nuit. Ambiance !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marc Perez (@masterperez) le



Le Château de Commarque, en Dordogne


Il ne s’agit cette fois pas d’âme humaine mais d’âme animale qui hante ce château du Périgord datant du XIIe siècle. La fille du comte de Commarque tomba amoureuse du fils du Baron de Beynas, l’ennemi juré de son père. Quand le comte découvrit leur histoire d’amour secrète, il captura le jeune homme. Après l’avoir gardé enfermé plusieurs mois dans le donjon du château, il le fit décapiter. La légende raconte que le cheval du malheureux hante toujours les lieux, à la recherche de son cavalier. Les intrépides qui auraient tenté de le croiser seraient tous morts sur les lieux dans des circonstances bien étranges.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ????Florence???? (@flo_g_photography) le



Le château de Brissac, dans le Maine-et-Loire


Ce château du Maine et Loire datant du XIe siècle est le château le plus haut de France et fut le théâtre d’un sordide double homicide. Jacques de Brézé, fils de Pierre de Brézé, ministre de Charles VII et de Louis XI, aurait surpris sa femme Charlotte de Valois dans les bras de son amant. Il poignarda les deux et quitta le château après avoir été persécuté par les fantômes de ces défunts. Charlotte hanterait toujours l’enceinte de sa maison...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Voyages d’Archimède (@les_voyages_darchimede) le



Le château de Fougeret à Queaux


En quelques années, cette élégante demeure du sud de la Vienne a acquis la réputation de "château le plus hanté de France", recevant d’innombrables médiums, chasseurs de fantômes et autres équipes de tournage. Ici le temps ne compte pas, il s’est figé il y a des siècles. On vient de toute la France et même de l’étranger pour passer la nuit dans la chambre de la petite fille, celle de l’huissier ou du portrait, avec l’espoir d’un contact avec les défunts. Vous ne serez ni consommateur ni spectateur de votre séjour mais acteur, dans cette demeure rattachée à une zone d’ombre mystérieuse. Sans télévision, sans wifi, sans confort, obligé d’aller chercher du bois pour faire un feu, tout prend une autre dimension. Ici, ne pas ou peu dormir relève de votre sensibilité. Au programme, médiumnité, numérologie, travaux sur les vies antérieures, les chemins de vie, spiritisme, hypnose, déambulation dans le château de nuit… Rien que le règlement intérieur fait froid dans le dos… Les hôtes devront être munis de la décharge de responsabilité civile à remplir sur le site.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par halloween_creepers (@halloween_creepers) le



Les jardins du Petit Trianon à Versailles


Le 10 août 1901 dans les jardins du château de Versailles, deux Anglaises vivent une sorte de régression temporelle et se retrouvent à l’époque de Marie-Antoinette. Depuis, l’affaire ne cesse de passionner les chercheurs en parapsychologie. Après avoir parcouru la Galerie des glaces et les différentes salles du palais de Louis XIV, les deux femmes se dirigent vers le petit Trianon et s’aventurent dans le parc. Elles aperçoivent soudainement des gens vêtus de costumes d’époque et certains d’entre eux leur indiquent la direction d’une maison au bout d’un chemin. Depuis ce jour, la rumeur court que le fantôme de Marie-Antoinette se promènerait dans les allées arborées versaillaises. Ces deux femmes ont vécu un voyage dans le temps : les bâtiments et les chemins qu’elles ont vu n’existent plus depuis des années.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leah ???????? (@leahjessnadison) le



Le château de Veauce en Auvergne


C'est à Veauce, plus petit village de l'Allier, que le baron Tagori de la Tour débarque en 1971. Ce drôle de personnage s’installe dans le château et se met à raconter des histoires loufoques concernant l’apparition de spectres dans la demeure. Une certaine Lucie, domestique morte prisonnière au XVIe siècle, hanterait le château. Plusieurs spécialistes et journalistes auraient par la suite vécu une expérience paranormale, assisté à des apparitions ou entendu des bruits étranges…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cathy (@cathybrmd) le



La maison au fantôme de Cramant, dans la Marne

Cette maison située dans la Marne est maintenant inhabitée suite à des phénomènes étranges et violents. La famille Meslat aurait entendu des fantômes descendre les escaliers et aurait même subi des violences de la part du fantôme occupant la maison. Il s’agirait d’un marin anglais ayant été assassiné et jeté dans le puits au XXe siècle et qui les aurait violemment projetés contre les murs.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ali's photo (@ali_s_photo) le



La maison de Hem, à Villeneuve d'Ascq-Nord

Cette maison du Nord est certainement l’une des plus célèbres maisons hantées de France. Cette villa construite en 1939 au milieu des champs a été le théâtre de la mort d’un enfant dans d’affreuses souffrances. Depuis ce événement macabre, de nombreux phénomènes terrifiants ont été constatés dans la maison de Hem, comme des rires et pleurs d’enfant, des bruits de pas… Les propriétaires successifs auraient quitté les lieux terrorisés et l’un d’entre eux se serait même pendu après y avoir vécu quelques mois. Cette maison hantée a de surcroit été victime d’un incendie en 2014, entrainant sa destruction en juin 2015. Malédiction, fantôme, pendaison, incendie… Cette demeure maudite donne des frissons !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par jef (@jef_leo) le

Fin des articles

Paramètres des cookies