Tour des cimetières les plus oufs d'Europe

© coldsnowstorm

Amateurs de sensations fortes, aficionados d'histoires étranges et paranormales, férus de films d'horreur et friands de tourisme effrayant, c'est bientôt l'heure de fêter Halloween. Et au-delà des citrouilles, des fausses toiles d'araignée et des yeux rouges de vampires, on est surtout avide de tourisme d'épouvante. Voila donc une petite sélection des cimetières les plus insolites d'Europe, et alors que certains sont effrayants voire même hantés, d'autres sont de vrais musées en plein air et regorgent d'Histoire. 


Le Père-Lachaise à Paris, en France


C’est probablement l’un des cimetières les plus célèbres au monde, et aussi des plus romantiques. Les plus grandes célébrités sont enterrées ici, parmi lesquelles Molière, Alfred de Musset, Oscar Wilde, Edith Piaf ou encore Jim Morrison. Un lieu chargé d’Histoire en plein 20e. Cette nécropole ouverte en 1804 s’étend sur plus de 44 hectares et rassemble 70.000 sépultures.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par clarinette (@beatpoetry) le


Le cimetière Central à Vienne, en Autriche


Il est l’un des plus grands d’Europe, ouvert en 1874 alors que Vienne était en pleine expansion et agrandi sept fois depuis. Il compte 240 hectares, 330.000 tombes et 3 millions de défunts. Des calèches transportent les visiteurs vers les sites les plus remarquables comme le crématorium de 1922 et son architecture insolite ou les tombes de fameux compositeurs tels que Gluck, Beethoven, Schubert, Johann Strauß père et fils ou encore Brahms… Il y a même un monument funéraire en hommage à Mozart, qui lui, repose ailleurs.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christina (@christina_austria) le


Le Vieux cimetière juif de Prague, en République Tchèque 


Ce cimetière est l’un des plus beaux au monde et il se trouve dans la vieille ville, au cœur de l’ancien quartier juif de Josefov, un cimetière qui compte plus de 12 000 tombes datant du XVe au XVIIIe siècles. Le petit terrain accueille en effet 12 couches successives de tombes, superposées les unes sur les autres. Il abrite même la tombe du rabbi Judah Loew, à l’origine de la créature de Frankenstein. Ce cimetière datant de 1439 accueille près de 100 000 cadavres.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Travel Voyager (@travel_voyager_europe) le


Le cimetière monumental de Staglieno à Gênes, en Italie


Il est l’un des plus spectaculaires d’Europe car le nombre de statues au mètre carré est impressionnant ! Ces figures humaines forment un peuple fantôme saisissant racontant l’histoire de l’Italie. C’est un véritable musée à ciel ouvert dévoilant presque 170 ans d’art funéraire. Sa première sépulture date de 1851 et il s’étale aujourd’hui sur 33 hectares. Le temps semble s’être figé sous ces galeries sombres.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anton Bondarenko (@a.bondarenko.v) le


Le cimetière du Dieweg à Uccle, en Belgique


Cet ancien cimetière construit en 1866 sur une superficie de moins de trois hectares est désaffecté depuis 1958 et recèle un riche patrimoine funéraire édifié par la haute bourgeoisie uccloise. Le lieu a connu une importante métamorphose : la végétation y a repris ses droits et les monuments funéraires tombent en ruine : le minéral et le végétal s’entremêlent harmonieusement. On compte plus de deux cents espèces de plantes et on y découvre un patrimoine funéraire et sculptural monumental unique dans une profusion de styles néogothique, néoclassique et Art nouveau.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Never Stop Exploring (@floredhead) le


Le cimetière monumental de Milan, en Italie


Dans ce cimetière de 25 hectares à deux pas du centre-ville, les personnes les plus illustres et méritantes de la cité et du pays reposent. Ouvert en 1866, il s’ouvre sur un majestueux panthéon : le Famedio, réservé aux grands maîtres de l’Italie. Véritable musée en plein air, il comporte une large gamme de sculptures italiennes, de temples grecs et d’obélisques. Parmi les tombes les plus marquantes se trouve une tour blanche appartenant à la famille Bernocchi, dans laquelle on peut voir la vie de Jésus gravée, ou encore plusieurs sculptures représentant La Cène et mêmes des chapelles honorant les commandes des familles les plus aisées.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Aurora (@aurolalla) le


Le Highgate Cemetery de Londres, au Royaume-Uni


Il est l’un des plus beaux cimetières du monde et le romantisme envahit ses allées. Créé à l’ère victorienne, il reflète le goût de l’époque avec de nombreuses sculptures gothiques, des arches orientales et une végétation foisonnante. C’est d’ailleurs là que repose le célèbre philosophe et historien Karl Marx. Ce cimetière divisé en deux parties séparées par une route a ouvert ses portes en 1839 et a été rénové dans les années 70. L’atmosphère y est très paisible et reposante avec sa végétation luxuriante. Sachez cependant que l’entrée en est payante.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Atlas Obscura (@atlasobscura) le


Le cimetière Abney Park Cemetery à Londres, au Royaume-Uni


Ce cimetière de près de 200 000 sépultures est l’un des sept magnifiques cimetières de Londres. Aménagé en 1840 en jardin semi-public et arboretum, ce dernier abrite plus de 2500 arbres et arbustes du monde classifiés par ordre alphabétique. Le cimetière a même été transformé en zone de réserve naturelle. La faune est également riche et c’est très agréable de se balader à travers les herbes folles et les petits écureuils.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rachel Forsyth (@rachelf1993) le


Cimetière de Sapanta, en Roumanie


C’est sans doute le plus joyeux du monde, avec sa multitude de croix de bois aux couleurs éclatantes. Il est en grande partie l’œuvre de Ion Stan Patras, un des sculpteurs du village ayant consacré sa vie aux morts en leur confectionnant un hommage personnalisé dès 1935. Pour chacun, une petite scène en bas-relief représente un des traits majeurs de l’individu ou les circonstances de sa mort. En dessous, une épitaphe complète le dessin, souvent avec humour et tendresse. Ce cimetière unique au monde se trouve à l’extrême nord des Maramures, tout près de la frontière ukrainienne.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emma Lucey (@emmalucey) le


Les catacombes des Capucins à Palerme, en Sicile


Sous le cimetière du monastère des Capucins se trouvent les catacombes des Capucins, construites au XVIe siècle et abritant aujourd’hui plus de 8000 momies, la plupart datant du XIXe siècle. Ce lieu fut très demandé par les familles aristocrates de l’époque qui devaient choisir une mise en scène et des vêtements pour leurs morts. Déjà que les catacombes ne sont pas des lieux franchement rassurants, elles le sont encore moins lorsque l’on découvre la momie de la petite Rosalia, décédée en 1920 à l’âge de deux ans, parfaitement conservée... Le mystère de cet enfant qui semble ouvrir et fermer les yeux génère un mélange de crainte et de fascination.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @saschkogawriloff le


Le Cimetière de Greyfriars à Édimbourg, en Ecosse


Ce cimetière est connu pour plusieurs raisons, la première étant de type canin. Tout le monde là-bas connaît l’histoire de Bobby, un petit Skye Terrier qui avait passé près de 14 ans sur la tombe de son maître enterré là. Touchant ! Depuis, cet adorable chien est devenu un symbole de fidélité et il a eu le droit à sa statue grandeur nature surplombant une fontaine près du cimetière. L’autre raison est que le cimetière serait hanté et de nombreux témoignages parlent même d’agressions violentes. En 2006 on recensait près de 450 attaques. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emma | Travel Enthusiast (@explorationendless) le


Les catacombes de Paris, en France


Elles feraient fantasmer les esprits les plus cartésiens... ces souterrains parisiens cachent les ossements d’époques différentes, avec plus de 6 millions de personnes enterrées dans ces 300 km de galeries. Une visite frissonnante et étonnante à faire pendant la période d’Halloween.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Shelby or Sheeb (@doctorsheeb) le

Fin des articles

Paramètres des cookies