Achetez une maison à 1 € dans ce village italien "sans Covid"

Photo d'illustration du village de Tropea, en Calabre © iStock

Tout plaquer et partir élever des chèvres au soleil... Qui n'a jamais prononcé cette phrase ? Cette fois, prenez-vous au mot et devenez l'heureux propriétaire d'une maison dans le village de Cinquefrondi, en Calabre.

Décidément, l'Italie met les bouchées doubles pour attirer les touristes et les nouveaux propriétaires. En 2018, la Sardaigne mettait en vente 200 maisons au prix symbolique d'un euro dans un village médiéval tandis qu'en mai dernier, la Sicile annonçait rembourser la moitié du voyage de ses touristes la visitant cet été. 


La plage à 15 minutes de ce village de légende

Au mois de juin, c'est le village de Cinquefrondi que l'on découvre, dans la région de la Calabre, au sud du pays. L'idée vient du maire de la ville, Michele Conia, qui a récemment lancé l'initiative "Cinquefrondi construit la beauté", pour inverser le dépeuplement de la région. L'édile a déclaré au site 1euro Houses que « Bien qu'il soit entouré par la beauté naturelle du parc national de l'Aspromonte et qu'il surplombe les côtes ionienne et tyrrhénienne, le paysage urbain de Cinquefrondi est marqué par des maisons en mauvais état. Nous nous élevons parmi les collines rafraîchissantes et les deux mers chaudes, une rivière vierge coule à proximité et les plages ne sont qu'à 15 minutes de route. Mais un quartier entier de ma ville est abandonné, avec des maisons vides qui sont aussi instables et risquées ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par bisniswisata.co.id (@bisniswisatacoid) le

Autre argument mobilisé par l'édile pour attirer le chaland, l'absence de coronavirus dans ce village épargné par l'épidémie : Conia soutien que son village n’a signalé aucun cas de virus Covid-19 parmi ses habitants et est situé dans une région où les taux de contagion sont parmi les plus faibles d'Italie.

Pour aller vivre en ces terres à la fois sauvages et pittoresques, quelques conditions sont à remplir en plus de vous acquitter de la somme symbolique : il vous faudra régler l'équivalent de 250 € annuels pour l'assurance des travaux jusqu'à ce qu'ils s'achèvent, habituellement au bout de trois ans maximum. En cas de retard, les propriétaires devront payer une amende de 20 000 €. Montant équivalent, selon le maire, au coût de la rénovation de ces maisons dont la surface est comprise entre 40 et 50 m2. Un tarif peu élevé pour des demeures « instables et risquées ». Ces tarifs s'expliquent par le coût de la main-d’œuvre et des matières premières "bon marché", explique le maire. 

Pour plus d'informations, il ne vous reste qu'à écrire à cette adresse : protocollo@pec.comune.cinquefrondi.rc.it

Et pensez à nous pour votre crémaillère ! 

Fin des articles