Akon City : le projet de 6 milliards de dollars annoncé par Akon

  • Mathias L
  • News
  • Publié le 19 Juin 2020 à 17h40
Cette homme a la ferme intention de construire toute une ville à son nom – mégalomanie quand tu nous tiens. © U.S. Embassy Nairobi

L’artiste afro-américain veut construire une ville futuriste écotouristique au Sénégal.

Le chanteur l’a annoncé sur Instagram au début de l’année 2020 : il est officiellement le propriétaire d’une nouvelle ville au Sénégal. Étant son pays d’origine, le projet lui tient particulièrement à cœur. L’objectif est de développer le potentiel du Sénégal afin de gonfler l’économie locale et le tourisme.

Akon City sera une ville entièrement autonome, financée en partie par le tourisme grâce aux accords avec le gouvernement sénégalais. « Je viens juste de terminer les accords pour Akon City au Sénégal. Très impatient de vous y recevoir bientôt », avait-il déclaré sur le réseau social. Pour que le projet aboutisse, le rappeur a fait appel à la société d’ingénierie KE International, principal investisseur de la coquette somme de six milliards de dollars.

Cette ville futuriste devrait également mettre en place une avancée en terme d’échanges financiers. En effet, le visionnaire Akon a décidé que la monnaie utilisée dans cette ville serait une cryptomonnaie : le Akoin. Le but est de stabiliser les monnaies africaines dans leur ensemble, certaines étant désuètes. Le chanteur veut éliminer l’inflation trop importante et la corruption omniprésente en Afrique.

Mais la construction de la ville va s’organiser en plusieurs étapes. D’ici 2023, des routes, un hôpital, un centre commercial, un commissariat, une station de traitement des déchets, une école et une centrale électrique devraient d’abord être bâtis. Des parcs, des universités, un complexe sportif et un stade seront ensuite construits d’ici à 2029. La dernière étape sera de travailler sur la cryptomonnaie à l’aide d’entreprises.

Ce projet n’est pas nouveau, Akon rêve d’une ville moderne et touristique en Afrique. Avec le président sénégalais Macky Sall, l’idée avait été évoquée en 2018. Pour l’artiste, ce n’est qu’une action supplémentaire pour son continent d’origine. Les premiers résultats de l'Akon City risquent d'arriver très rapidement.

Fin des articles