Comment bien choisir sa place dans l'avion

© Sylvia Gorajek

On veut toujours être le mieux placé dans l’avion sans payer plus cher. Non, la classe business n’est pas envisageable, ni même la premium, et flemme de payer les issues de secours. Résultat, il ne reste plus qu’à prier pour ne pas avoir la place du milieu, faire les yeux doux au personnel au moment du check-in, ou s’inventer une potentielle crise phobique si on ne peut pas voir à travers la fenêtre. Ou sinon on peut aussi tester une nouvelle solution : consulter le site SeatGuru.com.



Ce site promet d’être la nouvelle référence des voyageurs ! On ne va pas se leurrer, prendre l’avion, c’est toujours une expédition. Entre le poids de la valise toujours supérieur à celui autorisé, la sécurité qui prend trois heures entre ceux qui mettent la journée à enlever leur ceinture et ceux qui n’ont toujours pas compris que les liquides n’étaient pas tolérés en cabine, la queue à la douane et le moment stressant où il faut s’installer dans l’avion pendant que les autres s’excitent derrière, prendre l’avion, c’est plus sympa sur le papier qu’en vrai. Alors si au moins, on peut être bien placé, c’est quand même plus sympa !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par dubairlines.com (@dubairlines) le


Pour les voyageurs dans l’âme, vous avez sans doute déjà mis une alarme sur votre téléphone pour choisir votre siège entre 24 à 30 heures avant le décollage, mais reste encore à savoir quel siège choisir. Selon les conseils d’une hôtesse de l’air, il faut essayer d’opter pour le deuxième rang de sa section dans la cabine. Les premières places sont certes plus spacieuses, mais il faut toujours placer ses affaires dans les cabines au décollage et à l’atterrissage, et les écran TV sont souvent plus petits et doivent être rangés 30 minutes avant l’arrivée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ...~~~"/(°-°)\"~~~... (@thegigglingguerkin) le


Sur le site SeatGuru, il suffit d’inscrire le numéro de son vol, la compagnie aérienne et la date du départ pour que les places les plus intéressantes comme celles à éviter soient identifiées. Par exemple, le hublot d’une certaine place peut être légèrement décalé du siège, ce qui enlève tout l’intérêt de cette place. Pour une raison méconnue, certaines places couloir ont parfois tendance à être plus cognées que d’autres par le chariot des hôtesses. Là aussi, ces places sont mentionnées par SeatGuru. Le site affiche un plan de la cabine avec en vert les sièges à privilégier, en jaune ceux à éviter et en rouge ceux à proscrire.


Plus d'infos 

Fin des articles

Paramètres des cookies