Ce concept de livraison mêlant voyage et écologie rentabilise les trajets

© Zbysiu Rodak

Colisbree c’est l’idée de rentabiliser ses trajets en livrant des colis, ou en achetant des produits à l’autre bout du monde. Un concept mêlant voyage et écologie qui nous a beaucoup plu !


Comme nous explique Denis, le co-fondateur, l’idée lui est venue au retour du voyage humanitaire de sa fille qui était partie pour deux mois au Kosovo. « Comme à chaque voyage elle est revenue, avec tout un tas de produits locaux issus de petits producteurs, et notamment avec du miel absolument exceptionnel. Honnêtement, je n’en ai jamais mangé un comme tel, c’est inconnu en France. Je pense que j’ai fait une petite obsession et je souhaitais qu’elle y retourne uniquement pour aller m’en chercher. J’en suis même venu à demander à des amis et des voisins s’ils n’avaient pas bientôt prévu d’aller au Kosovo… ».

Effectivement, on peut parler d’obsession Denis ! Mais grâce à elle, Denis, sa fille Myelène et son gendre Lucas ont eu l’idée de créer Colisbree et de se lancer dans une plateforme qui mettrait en commun des particuliers pour livrer des colis ou acheter tous types de produits licites en France ou à l’international. Une belle structure familiale qui a vu le jour en janvier dernier et qu’on salue pour son caractère innovant.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ❤️???? Nature et Zen ????❤️ (@nature.et.zen) le


Colisbree a donc créé une communauté de membres désirant livrer un colis en France ou à l’étranger, nécessitant un bien dans une destination spécifique ou souhaitant rentabiliser un voyage en se portant volontaire pour livrer un colis. Colisbree diffuse les annonces et met ainsi en relation des personnes se parlant ensuite par message privé. « Une grande partie des membres de Colisbree est étudiante. Ils n’ont pas beaucoup d’argent et se déplacent chaque jour pour aller à leur université. Livrer des colis sur leur chemin leur permet donc de couvrir un certain nombre de frais », déclare Denis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Colisbree (@colisbree_) le


Cette plateforme collaborative marche au pourboire, on ne parle pas de salaire ni de commission. Le demandeur donne donc un pourboire au livreur qu’ils déterminent ensemble librement. La plateforme donne une proposition de pourboire à titre indicatif, en fonction du kilométrage notamment, et les deux membres se mettent ensuite d’accord sur le montant. Les deux particuliers doivent trouver leur compte et être satisfaits de leur service. La plateforme se réserve également le droit d’intervenir si elle trouve la proposition trop basse pour le livreur.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Uriah Hon (@uriahhon) le


Deux propositions sont mises en avant : la livraison et l'achat. Concernant la livraison, il s’agit de livrer des colis classiques en France ou à l’international. « On livre tout, tant que ça reste légal. Une liste non exhaustive de ce qui est interdit est d’ailleurs en ligne sur le site. Il faut avant tout faire confiance aux gens mais les livreurs vérifient tout de même systématiquement les colis qui ne doivent donc pas être fermés. S’il y a quoi que ce soit de suspect le livreur se garde le droit de refuser la livraison. » Livreurs comme acheteurs ou demandeurs doivent déposer leur carte d’identité, justificatif de domicile et RIB sur le site, documents ensuite vérifiés par un prestataire. Pas de risques de fraudes donc et la plateforme peut ainsi connaître ses membres. Elle sert à faire le lien entre les particuliers et reste accessible grâce à un chatbot pour répondre à toute question d’un particulier.


Pour l’achat, c’est un concept un peu plus compliqué à mettre en place, car c’est une coutume peu habituelle. Ramener un colis pour quelqu’un, ça prend de la place dans les bagages, ça demande du temps, des déplacements spécifiques… Bref, pas si simple !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par AppliColis (@applicolis) le


Et donc concrètement, comment ça se passe ?


Le demandeur poste une annonce lorsqu’il souhaite faire livrer un colis. Un autre particulier ayant prévu de faire le trajet propose alors son service et les deux membres peuvent ainsi se mettre d’accord sur les termes. Une fois qu’ils ont conclu l’accord, le demandeur paie sur le site et le livreur reçoit une notification lui indiquant que la somme d’argent a bien été versée sur le site. Le livreur peut alors se rendre au point de rendez-vous et vérifier que le colis est bien conforme à ce qui lui avait été indiqué lors de la transaction. Si c’est le cas, il peut alors le livrer et reçoit un code par le destinataire lors de la réception du colis, qui lui permettra d’être payé par Colisbree.


Le livreur ayant prévu un voyage à X destination et souhaitant rentabiliser son essence et ses dépenses, publie alors une annonce et un particulier ayant besoin de faire livrer quelque chose à cette même destination fera appel à lui. La suite du processus est la même. Et il en est de même pour l’achat !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Map of Europe (@map_of_europe) le


S’il s’avère qu’un problème a lieu à la réception du colis, deux cas de figure sont alors possible :
- En cas d’achat, les messages privés entre les deux particuliers sont vérifiés et si le demandeur n’a pas précisé un élément (par exemple la couleur du jean qu’il voulait qu’on lui rapporte), il est alors en tort et se devra d’accepter le colis.
- Si l’objet arrive abîmé ou cassé, une assurance prend alors en charge les dommages.


Cette plateforme de livraison représente un gain d’argent pour les demandeurs comme les livreurs ou même les acheteurs. Le déplacement de particuliers est utilisé pour livrer des colis, et que ce soit en vélo, en train, en bus ou en voiture, c’est devenu un plaisir de se rendre service ! Sans parler du geste écologique qui a une importance primordiale dans ce projet. « On s’est rendu compte que les gens économisaient jusqu’à 70% avec Colisbree par rapport à La Poste, Collissimo, DHL, etc… Tout le monde y trouve son compte, de l’argent est économisé et l’empreinte de carbone diminuée », nous explique Denis.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Colisbree (@colisbree_) le

« Au départ les gens cherchaient à livrer ou recevoir principalement à l’international. Aujourd’hui le concept est encore plus utilisé à l’échelle nationale. On fait également de l’ultra local, mais très peu. C’est ce qu’on appelle le dernier kilomètre. Les gens ne sont pas encore prêts à demander ou aller chercher des colis à proximité, ce n’est pas une habitude car il existe des professionnels comme Uber, Deliveroo, Glovo, etc, qui s’en chargent. Mais c’est un axe de développement qu’on ne laisse pas de côté et on se rendra compte bientôt qu’on a tout à gagner à passer par des particuliers même pour des petites distances. Rien que sur le trajet du domicile au travail, le marché est énorme ! », développe Denis et il a bien raison ! Pourquoi ne pas demander à un particulier qui passe chaque jour devant la poste de nous déposer une lettre plutôt que de faire un détour de 15 minutes ? Ou de nous acheter un shampoing à la pharmacie si un membre doit justement y passer aujourd’hui ?


Colisbree, victime de son succès, prévoit également de se développer au niveau des entreprises, afin de répondre à une forte demande de leur part.


En clair Colisbree, c’est un service convivial, sécurisé, économique et écologique. On approuve à 100% !

Plus d'infos

  

Fin des articles

Paramètres des cookies