Une nuit d’hôtel interstellaire bientôt envisageable

© Jag_cz

On marche sur la tête ? Pas encore, par contre, on pourrait peut-être un jour dormir dans l’espace au sein de la première station spatiale à gravité artificielle !


C’est l’ambition du Von Braun Rotating Space Station et de l’entreprise américaine Gateway Foundation, qui annonçait en juin 2019 vouloir ouvrir la Station spatiale internationale (ISS) au tourisme. Un hôtel dans l’espace qui pourrait héberger jusqu’à 400 personnes et qui proposerait les mêmes services qu’un hôtel terrien ordinaire… Cette énorme station spatiale en forme de roue serait ainsi destinée à la science et au tourisme. La fondation souhaite la rendre fonctionnelle en 2025 et ouvrir les portes aux visiteurs en 2027. Un projet qui semble plus fou que réaliste, mais en tout cas fascinant !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par human Mars (@human.mars) le

Cet hôtel circulaire en rotation de 190 mètres de diamètre, composé de 24 modules individuels avec couchage, flottera en orbite autour de la Terre, offrant à ses clients un confort luxueux, similaire à celui d’un paquebot de croisière. À bord, restaurants, bars, concerts, cinéma… L’hôtel proposera même à ses clients de s’exercer au basket-ball, au trampoline ou encore à l’escalade ! Une prouesse réalisable grâce à la création de cette gravité artificielle semblable à celle de la Lune. Selon le magazine d’architecture et design Dezee, il serait même possible de jouer au Quidditch, le célèbre sport de Harry Potter. Pour l’aspect pratique, les touristes pourront se rendre aux toilettes « normalement » et se doucher grâce à l’eau recyclée sur place.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Business ECHOES (@businesschoes) le

Déco chaleureuse et colorée, peintures accrochées au mur, mobilier design, on est loin de la Space Station 5 de Stanley Kubrick dans 2001, l’Odyssée de l’espace ! Cette expérience hors norme va le devenir de moins en moins selon Tim Alatorre, architecte du Von Braun, qui prévoit une relative démocratisation du tourisme spatial. Il a ainsi déclaré au magazine d’architecture Dezeen : « Aller dans l'espace ne sera qu'une autre option que les gens choisiront pour leurs vacances, comme une croisière ou Disney World ». Et si aucun prix n’a pour l’instant été dévoilé, Alatorre s’est exprimé sur le sujet : « La Gateway Fondation a pour objectif de rendre le voyage spatial accessible à tou»…

Espérons pouvoir un jour faire partie des chanceux à contempler la Terre depuis l’espace. Le rêve le plus commun et le plus fou de tous.


Plus d'infos 

Fin des articles