Bientôt un vol NYC-Londres en 3h30 ?

  • Zoé Stene
  • News
  • Publié le 12 Octobre 2020 à 17h28

New York-Londres en 3h30, top chrono, ça vous dit ? C'est le projet fou que propose l'entreprise américaine Boom Supersonic et qui pourrait bien aboutir cette année ! 

17 ans après le dernier vol du Concorde, son successeur pourrait bien décoler en 2021. Eh oui, les avions supersoniques font leur retour dans les airs ! La start-up Boom Supersonic vient de dévoiler le démonstrateur de son futur avion de ligne XB-1. L'objectif ? Le commercialiser pour nous permettre d'effectuer des vols en temps record dans le monde entier.


Une vitesse de croisière de 1605 km/h

Présenté à l'aéroport de Denver aux États-Unis, l'engin, qui fait un peu plus de 21 mètres – soit le tiers du projet final –, ne réalisera pour l'instant que des vols d'essai. Sa vitesse de croisière de Mach 1,3, soit 1.605 km/h, présage une nouvelle ère du voyage ; en effet, sa taille définitive de près de 60 mètres permettra de proposer à une petite centaine de passagers des vols express tel qu'un NYC-Londres en 3h30 au lieu de 7, un Los Angeles-Sydney en 6h45 au lieu de 15, rallier Tokyo à Seattle en 4h30 ou encore, Montréal à Paris en 4h.


Des billets à 5000 $

À cause du bang supersonique – que l'on a pu récemment entendre à Paris –, Boom devra se contenter, dans un premier temps, de voler uniquement au dessus de l'eau. Une restriction qui devrait bientôt être levée puisque le président Trump a récemment signé un projet de loi visant à autoriser le passage du mur du son au-dessus de zones habitées. Boom affirme également que son avion produira un bang sonique plus doux et promet des moteurs silencieux et neutres en carbone. Bien que l'avion fasse déjà l'objet une trentaine de pré-commandes de la part de Virgin Group et Japan Airlines (à 200 millions de dollars l'unité), il faudra toutefois attendre une petite décennie avant de voir des passagers – ayant payé leurs billets 5000 $ – embarquer à bord.

Fin des articles