Road trip au Portugal : 2 semaines de Porto à Faro

+ de 10 jours

J'ai sillonné les routes du Portugal du nord au sud, le long de la côte, avec mon partenaire de l’époque, pour un road-trip, et je garde un souvenir très agréable de la chaleur, des odeurs chatoyantes et du sel sur la peau. Rouler sans penser à l'heure, voir défiler les paysages, s'arrêter où l'on veut, dormir à n'importe quelle heure, manger sur une plage à l'abri des touristes, monter la tente à l'aide d'une frontale... J'ai toujours privilégié le road-trip pour la liberté qu'il procure au voyageur. Des moments précieux, comme volés au temps, vécus dans l’instant. Le Portugal a tout pour plaire, par sa culture, son climat, ses paysages, sa convivialité et son coût de vie peu élevé. On ne s’attend pas à tant de belles surprises !


En road-trip au Portugal, on n’oublie pas de :

- Prendre la route et voir défiler la mer, admirer la beauté des paysages, cheveux au vent et musique à fond, se la jouer un peu comme dans les films.

- Se lever tôt pour partir à la découverte de la ville qui s’éveille et se laisser guider par ses pas.

- Partir à la recherche des œuvres de street art qui parsèment les murs des villes de Porto ou Lisbonne.

- Faire un détour à Peniche au coucher de soleil et se rendre à la pointe de la péninsule du Cabo Carvoeiro pour y prendre une photo immanquable.

- Aller pique-niquer sur une plage secrète. Prévoir 45 min de marche à travers les roches et les buissons pour atterrir sur la plage de Ribeira Do Cavalo Beach accessible depuis Sesimbra.

- Trouver l’inspiration pour un roman comme J.K. Rowling l’a fait pour écrire la saga Harry Potter au cœur de la bibliothèque Lello & Irmao à Porto.

 - Visiter une cave authentique sur la rive face à Porto, la Vila Nova de Gaia, et y déguster ce vin muté portugais au goût bien particulier.

 - Prendre le tramway (Le plus connu étant le n°28 à Lisbonne) plutôt que le métro pour atteindre le quartier de l’Alfama à Lisbonne.

- Monter dans l’ascenseur “Bica Funicular” à Lisbonne, construit en 1892, un moyen original pour atteindre le quartier bohème de Bairro Alto.

- Aller à la plage... en plein cœur de Lisbonne ! Eh oui, la Praia do Torel surplombe la ville et vous offre un superbe spot avec pieds dans le sable et eau turquoise. Un lieu encore inconnu des touristes alors gardez le secret !

- Écouter du Fado authentique dans le quartier historique de Lisbonne, au Boteco Da Fa.

- Découvrir LX Factory, un lieu alternatif avec espace de coworking, restaurants bio et tattoo shop dans le quartier d’Alcantara à Lisbonne.

- Faire une escale à Sintra pour s’émerveiller devant les couleurs du palais de Pena et devant le charme des villages pittoresques à flanc de falaise.

- Dormir sur une île dans une réserve naturelle en face de Faro pour se réveiller face à la mer les pieds dans le sable... Ça n’a pas de prix !

- Aller au bout du monde… ou du moins de l’Europe en se rendant à la pointe de Sagres, là où il y a le fort qui servit autrefois de prison (d’ailleurs la visite vaut le détour).



QUAND PARTIR ?
 
Entre mai et novembre, même si il fait beau toute l’année. Pour ma part je suis partie en plein mois d’août, en pleine saison touristique sans être pour autant trop embêtée par le monde vu qu’on bougeait pas mal.

TEMPÉRATURES
Il fait beau et chaud toute l’année ! Attention, il fait un peu frais le soir en bord de mer…

ON Y VA COMMENT ?
En avion ! On rejoint Faro pour 39 euros au départ de Paris et Lyon, 49 euros depuis Nantes (entre 29 et 39 euros le retour) avec la compagnie Transavia.

ON RESTE COMBIEN DE TEMPS ?
Pour un road-trip, minimum deux semaines, histoire de prendre le temps sans se presser et s’arrêter où l’on a envie.

LES INDISPENSABLES À METTRE DANS MA VALISE
Appareil photo, carnet pour écrire, une bonne playlist. Et bien sûr pensez à la crème solaire ;)

L'ANECDOTE À CONNAÎTRE
Azulejos, ce sont les faïences colorées qui recouvrent les murs de nombreux bâtiments au Portugal et leur donnent tout leur charme.

LE POINT HISTOIRE
Le 1er novembre 1755, jour de la Toussaint, un tremblement de terre très puissant suivi d’un tsunami et d’incendies secouent Lisbonne et la détruisent en quasi-totalité. En guise de mémorial de cette catastrophe, le Couvent Covento do Carmo dans le quartier du Chiado ne fut pas reconstruit. C’est aujourd’hui un site archéologique et il est possible d’en visiter les ruines.

ON MANGE QUOI ? 
Des tapas, du poisson frais, de la bacalhau (la célèbre morue cuisinée à toute les sauces), on se rafraichit avec de la sangria et on se fait plaisir en croquant dans la spécialité sucrée portugaise, le pasteis de nata, sorte de flan pâtissier, à déguster tiède avec de la cannelle et du sucre glace.

COMBIEN ÇA COÛTE ?
Moins cher qu’en France. Mon barème pour comparer les prix par pays est le prix de la bière, et au Portugal comptez aux alentours de 3€ la pinte.

LE POINT HÉBERGEMENT
Airbnb, pension ou guesthouse pour les villes et camping le long de la côte. Ils nous est déjà arrivé d’arriver à 22h en pleine nuit et il restait de la place (même au mois d’août). 

LE POINT TRANSPORT 
Le mieux est de louer une voiture à Porto ou de prendre directement sa voiture, puis de rentabiliser les trajets avec du covoiturage. Attention, les autoroutes n’ont pas de passage de péage mais il y a bien des péages électroniques. Renseignez-vous sur les différentes options qui s’offrent à vous afin d’être en règle (pour info un péage coûte environ 30 centimes).

LA PLAYLIST
On se met dans l’ambiance avec du fado ou sur un Romance de Valentia de Paco de Lucia et sur la route on monte le son sur Sweet Home Alabama de Lynyrd Skynyrd.

LE SOUVENIR QUI FAIT PLAISIR
Du porto sur la plage !

L'ASTUCE EN PLUS
Pensez à recharger vos appareils électroniques dans les espaces douches des campings pour éviter d’être en rade de batterie la journée (ou demandez à brancher votre téléphone dans les cafés) !



ITINÉRAIRE :

Porto (2/3 jours) : Arrivée à Porto le soir pour poser ses bagages dans la pension Pensao Residencial Portuguesa. Les chambres sont très simples mais les hôtes sont adorables et c’est surtout très bien placé. Le quartier est calme avec de bonnes adresses de restaurants vegan, et petit café terrasse. Il est facile de tout faire à pied en partant de là pour rejoindre le port.
Porto à Peniche : 2h de route

Peniche (1 jour) : On se balade dans la réserve naturelle des îles de Berlengas, en allant jusqu’au fort de Sao Joao Baptista. Point de vue à couper le souffle assuré !
Peniche à Lisbonne : 1h de route

Lisbonne (3/4 jours) : La ville aux 7 collines se fait en flânant d’un quartier à un autre. On tombe toujours sur des places secrètes ou des points de vue magnifiques. Sur une journée, on s’accorde un détour immanquable à Sintra pour aller se balader autour du Palais de Pena. À proximité de Sintra, vous trouverez le petit village pittoresque Azenhas do Mar qui ressemble à un véritable paysage de carte postale avec ses maisons accrochées à la falaise et ses piscines naturelles creusées dans la roche.
Lisbonne à Sesimbra : 1h de route

Sesimbra (1 jour) : Après avoir vadrouillé plusieurs jours dans les rues de Lisbonne, on fait un stop à Sesimbra, au camping municipal. On choisit un emplacement sous les pins et on se réveille le lendemain matin avec une vue sur l’océan. On reprend ainsi la route ressourcé.
Sesimbra à Sines: 2h de route

Sines : On s’arrête à Porto Côvo, petit village authentique avec ses bâtiments aux murs blancs et aux volets colorés.
Sines à Sagres : 2h de route

Sagres (2/3 jours) : Vous êtes à la pointe la plus au sud de l’Europe, on pourrait presque apercevoir les côtes africaines à l’horizon. On dort au camping et on profite de quelques jours de repos en testant les différentes plages de la côte de l’Algarve. Des criques nichées au creux des falaises au plages qui s’allongent sur des kilomètres de sable blanc… Vous trouverez forcément votre bonheur !
Sagres à Lagos : 30min de route

Lagos (1 jour) : Flânez dans le centre historique, et profitez d’une après-midi pour vous balader le long de la côte jusqu’aux roches de Ponta da PeidadeMon petit coin de paradis, qui porte d’ailleurs bien son nom, c’est la Praia do Paraiso, à 40 min de route de Lagos. Une crique cachée et peu connue, c’est le spot idéal.
Lagos à Faro : 1h de route

Faro (1 jour) : Prenez un bateau et allez passer une nuit sur une des îles de la réserve naturelle, la Ilha de Tavira. Ne ratez pas le point insolite du village qui est la chapelle d’os !