Cette petite île écossaise de 200 habitants produit 30 000 fûts de whisky

Tendances

Dit comme ça, ça fait un peu rêver. Les amateurs de whisky risquent fortement d’apprécier cette petite île écossaise prénommée Jura. 30 000 fûts de whisky pour 5000 cerfs et seulement 232 habitants, c’est l’ADN aussi folle qu’elle puisse paraître de cette île écossaise pas comme les autres. Venez, on vous fait visiter.


370km2, 30 000 fûts, 5000 cerfs, 232 habitants

Jura c’est pas compliqué, c’est une bande d’herbe et de roche de 370km2, majoritairement sauvage qui compte 232 habitants permanents pour 5000 cerfs. Située au large de la côte occidentale de l’Ecosse, Jura (cerfs en gaélique), qui n’a rien à voir avec la région française du même nom, est une petite île naturelle et remarquable. Elle ne se trouve qu’à quelques kilomètres du mainland écossais, et pourtant on se croirait à l’autre bout du monde ! Des baies tranquilles sur sa côte Est, et des eaux tumultueuses du côté Ouest, Jura regorge de petits trésors cachés comme la présence de phoques et d’aigles de mer. Ici, pas de resorts, de restaurants à la pelle ou de boîtes de nuit, mais plutôt une seule route, un seul hôtel et un seul pub. On est loin d’Edimbourg ! A l’hôtel, on prend un bain tout en scrutant les bateaux s’éloignant au large et on écoute les vieilles histoires de fantômes du propriétaire des lieux. On a ouïe dire que les portes des chambres ne se fermaient pas à clé, mais relativisons, à part un cerf qui vient vous dire bonne nuit, peu de chance de se faire voler ici. D’ailleurs, la vie est tellement calme que les policiers sont inexistants.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par E.C. Photography (@elliedslr) le


Jura, la petite histoire

Peuplée de 2000 habitants au XIXe, l’île s’est vidée dans les années 50 car les jeunes, avides d’une vie plus urbaine, se sont exilés en ville. Mais depuis 1963, la communauté restée sur l’île a décidé de réhabiliter une vieille distillerie fermée depuis 1901, et en voilà une idée qu’elle est bonne ! Le whisky portant le nom de l’île est vendu dans le monde entier à hauteur de 2,4 millions de litres. Un chiffre impressionnant pour une si petite île qu’est Jura !
Ce petit havre écossais vit donc de whisky et de tourisme, qui se partagent le flambeau de l’économie. La compagnie emploie 10% des habitants de l’île qui a un taux de chômage de moins de 2%.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @algiffen le

Jura : sa distillerie et ses activités insolites


L’unique route de l’île mène à la distillerie, qu’il faut impérativement visiter, ainsi qu’au seul pub de l’île, qui propose des versions collector de Jura, le whisky local. Les habitants nommés les Diurachs se concentrent avant tout sur l’élaboration du meilleur Single Malt que l’on puisse produire. Résultat : un whisky légèrement fumé rappelant le style classique des Highlands et celui des malts insulaires.
Jura est devenue une destination populaire pour les voyageurs amateurs de whisky, la distillerie de l’île étant l’attraction principale. Mais les amoureux de nature à la recherche de quiétude et de méditation, seront tout aussi heureux, sans parler des artistes et écrivains qui sont en quête d’inspiration. George Orwell a notamment terminé d’écrire son célèbre roman 1984 à Barnhill, une ferme isolée au fin fond de l’île.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par mj ::: ich bin draussen (@mj_ichbindraussen) le

Ici, on ne manque pas non plus de découvrir les paps (le relief montagneux de l’île), les plages pittoresques et le célèbre tourbillon du Corryvreckan, le deuxième plus grand tourbillon naturel d’Europe aussi angoissant que fascinant.

Promis, c’est un voyage coupé du monde qui vous attend et pourtant tout proche…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par mj ::: ich bin draussen (@mj_ichbindraussen) le

Comment on y accède : deux heures et demi de route de Glasgow puis en ferry depuis le continent pour une vingtaine de minutes. 


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.