10 lieux à visiter pour un séjour inoubliable à Édimbourg

undefined 30 novembre 2023 undefined 17h27

Lucie Guerra

Édimbourg, cette ville à la fois mystique et débordante de vie. Idéale pour un séjour de deux à cinq jours, elle regorge de lieux incontournables chargés d’Histoire et de pépites cachées au fond d’une discrète allée. Pour optimiser et profiter au mieux de votre week-end, voici nos 10 coups de cœur à découvrir de toute urgence dans la capitale écossaise.


Plonger à l’époque médiévale en visitant le château d’Édimbourg

Pas de temps à perdre, entrons immédiatement dans le vif du sujet. Située en haut de la colline de Castle Hill, cette ancienne forteresse accueille chaque année plus d’un million de visiteurs, et on comprend pourquoi. Par son emplacement, ce château datant du XIIe siècle surplombe la ville, offrant ainsi une vue plus qu’exceptionnelle à 360 degrés sur l’ensemble de la capitale. Mais c’est une fois à l’intérieur que la magie opère réellement. Si on laisse notre esprit vagabonder pendant quelques secondes, on pourrait aisément croire que l’on a fait un bond dans le passé tant tout semble être figé dans le temps. Des prisons de guerre reconstituées comme à l’origine à la chapelle Sainte-Marguerite en passant par les époustouflants Joyaux de la Couronne, on peut facilement passer plusieurs heures à parcourir toute l’enceinte du château.

Château d’Édimbourg
Castle Hill
Tarifs : 18£ pour les adultes, 11£ pour les enfants (5-15 ans)
Plus d’infos


S’émerveiller à la cathédrale Saint-Gilles

Majestueuse vue de l’extérieur, la cathédrale Saint-Gilles est encore plus impressionnante une fois que l’on a passé ses portes. Située en plein centre-ville, sur l’incontournable rue principale appelée Royal Mile, celle que l’on surnomme cathédrale n’est en réalité qu’une église. Qu’à cela ne tienne, ça ne change rien à la beauté de cet édifice gothique, à la fois simple par ses pierres claires et fantaisiste par ses multiples vitraux colorés. Selon le moment où vous la visiterez, vous aurez peut-être même l’occasion d’assister à la répétition d’un orchestre qui vous donnera la chair de poule tant l’acoustique y est propice à la musique.


Découvrir comment est fait le whisky

La cornemuse, on l’entend à chaque coin de rue (et ce n’est pas une blague). Le tweed et les écharpes en tartan, on peut en trouver dans presque toutes les boutiques de la ville. Il ne reste donc plus qu’une chose pour se brancher sur le mode écossais : le whisky. Pour en savoir plus sur cette boisson, emblème du pays depuis des millénaires, on se laisse tenter par la Scotch Whisky Experience. À travers cet atelier, ce sont de véritables passionnés qui vous livreront toutes leurs connaissances sur le whisky et vous apprendront à explorer ses différentes saveurs. Vous aurez également l’opportunité de découvrir une collection unique de 3384 bouteilles de ce « spiritueux doré ». À consommer avec modération, évidemment.

Scotch Whisky Experience 
354, Castlehill – EH1 2NE Edimbourg
Tarif : à partir de 21£
Plus d’infos


Traverser le Waverley Bridge

Les milliers de posts qui apparaissent lorsque l’on tape #waverleybridge dans la barre de recherche Instagram l’attestent : il n’y probablement pas d’endroit plus instagrammable à Édimbourg que ce pont. Accolé à la gare de Waverley, il permet notamment de relier la vieille ville (Old Town) à la « nouvelle ville » (Edinburgh New Town). Et quand on atteint l’une de ses extrémités, on obtient un sublime point de vue, extrêmement photogénique, sur la plus ancienne partie d’Édimbourg. Quel que soit le programme de votre séjour, il est fort probable que vous traversiez ce pont à un moment ou un autre, alors regardez bien autour de vous et n’oubliez pas de faire une jolie photo souvenir !


Déguster un café au Milkman

Se balader à pied aux quatre coins de la ville, c’est formidable, mais on n'est pas contre une petite pause-café. Une adresse qualifiable de véritable institution dans la ville saura satisfaire vos désirs les plus gourmands : The Milkman. Coffee-shop indépendant trouvable en haut et en bas de Cockburn Street, il propose du café issu de torréfacteurs locaux et travaille avec des pâtisseries de la ville pour proposer de délicieux cakes pouvant convenir à un régime alimentaire vegan, sans gluten et sans lactose.

The Milkman
7 & 52, Cockburn Street – EH1 1PB
Plus d’infos


Explorer les boutiques colorées de Victoria Street

Des rues authentiques et immanquables, Édimbourg en a par dizaines. Mais Victoria Street s’illustre, sans la moindre hésitation, comme l’une des plus belles. Éblouissante par ses façades bleues, roses, rouges et orangées, elle est encore plus surprenante lorsque l’on s’aventure à l’intérieur de ses petites boutiques singulières. Du magasin Harry Potter qui génère plusieurs mètres de queue à l’extérieur à l’élégant shop de vêtements en tweed plus que local, on se laisse tenter et être dépaysé·e (on s’excusera auprès de notre banquier un peu plus tard, bien sûr).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lucie Guerra (@lucie.guerra)


Prendre de la hauteur sur la colline de Calton

En quête d’un peu de verdure ? Ça tombe bien, Édimbourg a de quoi vous faire plaisir. Armez-vous de vos meilleures chaussures pour marcher en direction de la colline de Calton Hill, à l’est de la ville. De jour comme de nuit, elle est idéale pour une promenade loin du tumulte du centre, et regorge également de petites merveilles à découvrir. Parmi elles, on retrouve le Monument National d’Écosse, ce projet bâti en hommage aux soldats décédés lors des guerres napoléoniennes, qui n’a jamais été terminé. Avec ses immenses colonnes, il a l’apparence d’un édifice grec, ce qui a d’ailleurs valu à Édimbourg le surnom d’« Athènes du Nord ». C’est aussi sur cette colline que l’on peut trouver l’observatoire astronomique de la ville.


Partir à la recherche de la tombe de Tom Riddle au cimetière Greyfriars

Un cimetière ? Vraiment ? Oui, vraiment. C’est même l’un des must-see les plus importants de la ville. S’il règne à Édimbourg une ambiance toute particulière, un peu sombre et presque mystique, à Greyfriars, ce sentiment est décuplé. Bien que l’on soit en plein cœur de la ville, soudainement, tout est silencieux. Seule l’histoire parle. On se promène alors au milieu de ces dizaines de tombes parfois vieilles de plusieurs siècles, abîmées par le temps. Parmi elles, on retrouve des pierres tombales gravées de Tom Riddle ou encore Minerva McGonagall. Oui, mesdames et messieurs, ce cimetière a bel et bien inspiré les noms de certains personnages de la saga Harry Potter à l’autrice J.K. Rowling. Il est d’ailleurs fortement probable que vous croisiez des touristes, GPS à la main, en train d’essayer, comme vous, de trouver les tombeaux bien cachés.


En apprendre toujours plus au National Museum of Scotland

Lorsque l’on arrive au National Museum of Scotland, il faut s’assurer d’avoir quelques heures disponibles devant soi. Réparties sur trois étages, les collections de ce musée se suivent et s’enchainent pour vous faire traverser le temps et les frontières. Situé à quelques pas seulement du cimetière Greyfriars, il est accessible gratuitement, tous les jours. De la mode et du design à la galerie d’histoire naturelle en passant par la section dédiée à la science et aux technologies et celle relatant l’histoire de l’Écosse, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Zoë (@zoe.fj)

National Museum of Scotland
Chambers Street – EH1 1JF Edimbourg
Ouvert tous les jours de 10h à 17h
Gratuit
Plus d’infos


Se couper de la grande ville au Dean Village  

Si vous avez besoin d’une petite pause, offrez-vous une escapade à Dean Village. Autrefois, ce village accessible à pied depuis le centre-ville d’Édimbourg était un lieu de meunerie absolument central. Cette activité déclinant au fil des années, Dean Village est devenu un véritable havre de paix en pleine capitale, à partir des années 1970. Toujours doté de son charme d’antan, on s’y rend pour profiter d’une agréable balade en longeant les maisons en pierre datant du XVIIe siècle qui bordent la rivière Water of Leith.